Madame Chrysanthème

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Madame Chrysanthème
Auteur Pierre Loti
Genre Roman
Pays d'origine Drapeau de la France France
Éditeur Calmann-Lévy
Date de parution 1888
Type de média Livre
Nombre de pages 331

Madame Chrysanthème est un roman de Pierre Loti publié en 1888 qui connut un immense succès d'édition.

Résumé[modifier | modifier le code]

Le roman, inspiré de l'expérience de l'auteur, raconte le mariage d'un jeune officier de la Marine française avec une Japonaise à Nagasaki.

Commentaire[modifier | modifier le code]

Loti a voyagé au Japon en 1885, il en rapporta l'inspiration de ce roman. Le 9 juillet 1885, dès son arrivée à Nagasaki, Loti épouse par contrat d'un mois renouvelable, une jeune Japonaise de 18 ans, Okané-San baptisée Kiku-San (Madame Chrysanthème). Le 12 août, âgé de 35 ans, il quitte Nagasaki. Ce mariage auquel les parents ont donné leur consentement a été arrangé par un agent et enregistré par la police locale. Il ne dure que le temps du séjour et la jeune fille pourra par la suite se marier avec un Japonais. Cette pratique peut paraître curieuse mais elle est alors courante au Japon, même si elle s’avère coûteuse pour l'étranger.

Paru un an après Pêcheur d'Islande, en 1888, ce roman connaît un immense succès et contribue à la renommée de Pierre Loti. Il participe à l’intérêt porté en France pour l'Extrême-Orient et le Japon en particulier malgré la description mitigée qu'en fait Loti.

Adaptations[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :