Macrine l'Ancienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Macrine l'Ancienne vivait au IVe siècle (vers 270-340). Elle est considérée comme sainte par les églises catholique et orthodoxe. Elle est fêtée le 14 janvier.

Elle est la mère de saint Basile l'Ancien, et la grand-mère de saint Basile de Césarée, dit le Grand, Père de l’Église, saint Grégoire de Nysse, sainte Macrine la Jeune et saint Pierre de Césarée.

Elle naquit à Néocésarée, dans le Pont, peu après la mort de saint Grégoire le Thaumaturge, et elle a transmis à ses enfants et petits enfants la doctrine et les enseignements de ce prélat.

Durant les persécutions de Maximin vers 311, elle se retira avec son mari pendant sept ans dans les forêts du Pont. Elle revint à Néocésarée ultérieurement, survécut à son mari plusieurs années, et mourut aux environs de l'an 340.

Son petit-fils, saint Basile le Grand disait d'elle

« Elle façonna nos âmes par une piété fondée sur la saine doctrine.»

Elle est fêtée le 14 janvier.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ste Macrine l'ancienne, Saint Basile Ste Emmélie et leur famille - La vie des saints - no 727

Sources[modifier | modifier le code]

  • Magnificat - no 194 - p. 186