Macquarie Group

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Macquarie.

Macquarie Group

Création 1970
Personnages clés David Clarke
Forme juridique Entreprise publique
Action ASX:MQG
Siège social Drapeau d'Australie Sydney (Australie)
Direction Nicholas W. Moore, CEO
Activité Finance et assurances
Produits Services financiers
Site web http://www.macquarie.com/fr/corporate
Résultat net $1,5 milliard (2015)

Macquarie Group est une banque d'investissement et entreprise de services financiers australienne. Elle fait partie de l'indice S&P/ASX 50. Macquarie est la plus grosse banque d'investissement australienne et leader en terme de fusion-acquisitions en Australie.[1] La banque est aussi reconnue comme le plus gros gérant infrastructure mondial, avec $105 milliards sous gestion[2]

En Mai 2015, Macquarie a dévoilé des profits nets après impôts records, atteignants $1,5 milliards pour l'année se terminant en Mars 2015. [3]. La banque est aussi connue pour être une "usine à millionaires", en raison du traitement généreux de ses employés.[4].

Structure[modifier | modifier le code]

Macquarie s'articule autour de 6 divisions (par ordre d'importance):

  • Macquarie Asset Management
  • Corporate and Asset Finance Group (MacCAF)
  • Banking and Financial Services
  • Macquarie Securities Group
  • Macquarie Capital (MacCap)
  • Commodities and Financial Markets
    Logo de Macquarie

Macquarie a une couverture globale des marchés financiers, avec des bureaux dans les principaux centres financiers mondiaux. Le siège social européen de Macquarie est situé à la City de Londres, à Ropemaker Street.

En Mai 2008, Nicholas Moore a remplacé Allan Moss en tant que Directeur Général. Après la crise des supprimes, Nicholas Moore a développé une stratégie fondée en priorité sur la gestion d'actifs. [5] Cette stratégie s'est avérée payante en 2015 avec des profits records.

En France, Macquarie est connue pour posséder l'autoroute Paris-Rhin-Rhône, des réacteurs de type EPR, la société Pisto (logistique pétrolière) et plusieurs parcs éoliens.[6]

Références[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]