Mackay-Bennett

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mackay-Bennett
Image illustrative de l'article Mackay-Bennett

Type Câblier
Histoire
Lancement Septembre 1884
Mise en service 1884
Statut Coulé durant la Seconde Guerre mondiale, démoli en 1963
Caractéristiques techniques
Longueur 82 m
Maître-bau 12 m
Tonnage 2 000 tjb
Autres caractéristiques
Chantier naval John Elder and Co., Glasgow
Armateur Commercial Cable Company
Pavillon Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni

Le CS Mackay-Bennett est un navire britannique chargé de réparer les câbles sous-marins, appartenant à la Commercial Cable Company et mis en service en 1884. Il fait une longue carrière dans la réparation des câbles en Atlantique Nord. Bien que basé à Halifax en Nouvelle-Écosse, il était souvent utilisé pour des opérations du côté européen. Son port d'attache était alors Plymouth en Angleterre. Il est connu pour avoir été engagé par la White Star Line pour repêcher les dépouilles des victimes du naufrage du Titanic en avril 1912.

Retiré du service en 1922, le navire sert d'entrepôt flottant. Bombardé durant le Blitz, il sombre. Sa coque est finalement démolie en 1963.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Mackay-Bennett est construit à Glasgow en 1884 pour la Commercial Cable Company. Il est baptisé des noms des deux fondateurs de la société, John Mackay et Gordon Bennett. Il est mis en service la même année et sert à la pose et à la réparation de câbles sous-marins pendant de nombreuses années.

En avril 1912, la White Star Line loue ses services pour récupérer les corps des victimes du naufrage du Titanic. Le navire part avec à son bord une équipe d'embaumeurs et d'importantes réserves de glace, de linceuls et de cercueils. En deux semaines de recherches, le navire repêche 306 corps, dont celui du milliardaire John Jacob Astor IV. Le navire est assisté par la suite dans ses recherches par le Minia, le Montmagny et l’Albertine. Au total, 328 corps sont retrouvés (sur 1 500 victimes). 119 sont rejetés à la mer à cause de leur état de décomposition avancée. Les autres sont rendus à leur famille, ou enterrés dans les cimetières de la ville de Halifax lorsqu'ils ne sont pas réclamés.

Le navire reprend ensuite ses activités de câblier. L'auteur canadien Thomas Raddall sert un temps comme opérateur radio à bord du Mackay-Bennett et certaines de ses nouvelles sont fondées sur son expérience à bord.

Le Mackay-Bennett est désarmé en mai 1922 et il servit comme entrepôt flottant dans les eaux du port de Plymouth. Il est coulé durant une attaque allemande lors du Blitz sur l'Angleterre, mais est plus tard renfloué. Il est envoyé à la casse en 1963.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]