Machico

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Machico
Blason de Machico
Héraldique
Administration
Pays Drapeau du Portugal Portugal
Région Région autonome de Madère
Sous-région Région autonome de Madère
Ancienne province Funchal
District Région autonome de Madère
Code postal 9200
Démographie
Population 21 747 hab. (2001)
Densité 321 hab./km2
Géographie
Coordonnées 32° 43′ 00″ N 16° 46′ 00″ O / 32.716667, -16.766667 ()32° 43′ 00″ Nord 16° 46′ 00″ Ouest / 32.716667, -16.766667 ()  
Superficie 6 773 ha = 67,73 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Madère

Voir la carte administrative de Madère
City locator 14.svg
Machico

Géolocalisation sur la carte : Madère

Voir la carte topographique de Madère
City locator 14.svg
Machico
Liens
Site web http://www.cm-machico.pt

Machico est une ville portugaise située sur l'île de Madère, à 25 km à l'est de la capitale Funchal.

Géographie[modifier | modifier le code]

Vue aérienne

Machico est bâtie à flanc de coteau dans une large crique s'ouvrant, au sud-est de l'île, sur l'océan Atlantique.
Elle se trouve à proximité de l'aéroport. Elle est désormais reliée à Funchal par l'autoroute.

Histoire[modifier | modifier le code]

Selon la légende[1], c'est ici que se seraient échoués, au XIVe siècle, un couple d'amoureux anglais, Robert Machim (ou : McKean) et Anne D'Arfet (ou : Dorset), qui avaient fui leur pays. Anne y serait morte de maladie et Robert se serait suicidé, ou aurait réussi à regagner les côtes marocaines, après avoir inhumé sa compagne sur place.

À son arrivée en 1419, le Portugais João Gonçalves Zarco aurait trouvé une croix gravée de leurs deux noms. Il fit construire à cet endroit la capela dos Milagres (chapelle des Miracles), qui existe toujours après avoir été reconstruite plusieurs fois. Le nom de Machico proviendrait toutefois plus vraisemblablement d'un capitaine de Zarco ainsi nommé.

En 1707 fut édifié le Forte de Nossa Senhora do Amparo[2] (Fort de Notre-Dame du bon Secours), à l'initiative de Francisco Dias Franco, militaire et écrivain, qui en assuma la charge financière. Ce fort, de type « redoute » et de forme triangulaire, devait servir à défendre la population locale contre les pirates anglais, hollandais et d'Afrique du Nord. En 1828, ce fort fut le dernier poste militaire de l'île à se rendre à l'armée « absolutiste » du roi Don Miguel. Il appartient aujourd'hui au Gouvernement Régional de Madère et abrite l'Office du Tourisme de la ville.


Paroisse Population Superficie Densité Altitude Coordonnées
Água de Pena 1 759 5,08 km² / 508 ha 346,3 hab/km² 122 m 32° 42' N
16° 46' O
Caniçal 3 893 11,46 km² / 1 146 ha 339,7 hab/km² Atlantique 32° 44' N
16° 44' O
Machico 11 947 17,41 km² / 1 741 ha 686,2 hab/km² 122 m 32° 42' N
16° 46' O
Porto da Cruz 2 793 25,13 km² / 2 513 ha 111,1 hab/km² 224 m 32° 46' N
16° 50' O
Santo António da Serra 1 355 8,65 km² / 865 ha 156,6 hab/km² 678 m 32° 43' N
16° 49' O

Sources[modifier | modifier le code]

  1. Guide Nelles « Madère - Porto Santo » et Guide du Petit Futé « Madère »
  2. Dépliant de l'Office du Tourisme de Machico.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Cartes et photographie aérienne :