Machiavel (groupe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Machiavel (homonymie).

Machiavel est un groupe de rock progressif belge né au milieu des années 1970, connu pour quelques albums remarqués, dont Urban Games en 1979, et quelques titres incontournables comme Rope Dancer et Fly. L'un de ses membres fondateurs, le batteur Marc Ysaye, est aussi très connu en Belgique pour être le directeur de la radio Classic 21, tout en étant animateur de l'émission Les Classiques.

Histoire[modifier | modifier le code]

Machiavel se forme en 1974 en Belgique sous l'égide de deux ex membres du groupe Moby Dick, Roland De Greef (basse), Marc Ysaÿe (chant et batterie), et Jack Roskam (guitare) accompagné d'Albert Letecheur (claviers). Jack Roskam est finalement assez vite remplacé par Jean-Paul Devaux, juste avant l'arrivée de Mario Guccio au sein de la formation en tant que chanteur. Machiavel sort son premier album, éponyme, en 1976. Le disque connait un joli succès d'estime, notamment grâce au titre Cheerlessness. Machiavel revient en 1977 avec un deuxième opus, Jester, qui se situe musicalement dans la lignée de ce que font des groupes comme Supertramp ou Genesis. Ce qu'on oublie de dire, c'est que l'oncle de Marc, Jacques YSAYE (Jack SAY), possède un studio d'enregistrement 24 pistes (le Studio D.E.S.)et passera de très nombreux samedis de 1976 à enregistrer et à mixer les premiers titres du groupe. Il présentera la bande à Emile GARIN, directeur musical d'E.M.I. qui sortira le premier 33 tours : "MACHIAVEL" produit par Jack SAY. Celui-ci passera la main à d'autres producteurs pour les disques suivants.

Un troisième album, Mechanical Moonbeams, parait en 1978 et confirme la maturité musicale du groupe belge, qui devient un vrai étendard du rock sur ses propres terres, notamment grâce aux titres Rope Dancer et Beyond The Silence. Mais c'est en 1979 avec l'album Urban Games que Machiavel connait son plus gros succès, ce qui n'empêchera pas Albert Letecheur et Jean-Paul Devaux de quitter le groupe cette même année, pour cause de divergences artistiques...

Thierry Plas rejoint alors Machiavel à la guitare et le groupe sort New Lines en 1980, porté par le single Fly et très vite succédé par un sixième album intitulé Break Out, un disque produit par Derek Laurence en 1981, qui n'aboutit pas au succès escompté. La carrière de Machiavel reste alors en suspens (hormis le live Valentine Days en 1983), jusqu'à la sortie de The Cry of Pleasure en 1987. Machiavel ne sortira ensuite plus que des compilations et albums live, avant de revenir en 1999 avec l'album Virtual Sun, suivi en 2003 par Welcome to Paradise et 2005, en 2005. Après des tournées ci-et-là, le groupe revient en 2011 avec un nouvel album, intitulé Eleven.

Composition du groupe[modifier | modifier le code]

1976
1977 - 1979
1987
Depuis 1998
Depuis 2011

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studios[modifier | modifier le code]

  • Machiavel (1976), EMI Belgium
  • Jester (1977), EMI Belgium
  • Mechanical Moonbeans (1978), EMI Belgium
  • Urban Games (1979), EMI Belgium
  • New Lines (1980), EMI Belgium
  • Break out (1981), EMI Belgium
  • The Cry of Pleasure (1987), EMI Belgium
  • Virtual Sun (1999), CNR Music
  • Welcome to paradise (2003), CNR Music
  • 2005 (2005), BANG
  • Eleven (2011), Moonzoo Music
  • Colours (2013), Moonzoo Music

Autres[modifier | modifier le code]

  • First recordings (mini-album) (1980), EMI Belgium
  • Valentine's day (live) (1981), INDISC
  • The best of Machiavel (1991), EMI Belgium
  • 20th Anniversary Machiavel - the Very Best of (1996), EMI Belgium
  • Machiavel Live (1999), EMI Belgium
  • Original hits (2000), EMI Belgium
  • Anthology (2001), EMI Belgium
  • Live in Brussels (2007), Moonzoo Music and Universal Music Belgium
  • Live at the Coliseum (2007) (DVD Live enregistré lors d'un concert unique, le 15 juin 2007 au Coliseum de Charleroi), Universal
  • Acoustic (2009), Moonzoo Music and Universal Music Belgium

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]