Machala

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Machala
Blason de Machala
Héraldique
Drapeau de Machala
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de l'Équateur Équateur
Province Bandera El Oro.jpg El Oro
Maire Carlos Falquez Batallas
Démographie
Gentilé Machaleño /-a
Population 228 351 hab. (2005)
Densité 9 515 hab./km2
Géographie
Coordonnées 3° 16′ 00″ S 79° 58′ 00″ O / -3.26667, -79.96673° 16′ 00″ Sud 79° 58′ 00″ Ouest / -3.26667, -79.9667  
Altitude 5 m
Superficie 2 400 ha = 24 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Équateur

Voir sur la carte Équateur administrative
City locator 14.svg
Machala
Liens
Site web http://www.machala.gov.ec/

Machala est une ville du sud-ouest de l'Équateur et la capitale de la province d'El Oro. Sa population était estimée à 228 351 habitants en 2005, ce qui en faisait la quatrième ville du pays.

Machala est surnommée « Capitale mondiale de la banane ». La fête de la banane se déroule chaque année fin septembre et donne lieu à l'élection de la Reine de la Banane (Reina del Banano).

Géographie[modifier | modifier le code]

Machala est située dans la Costa équatorienne, tout près du golfe de Guayaquil, sur l'océan Pacifique, à 117 km au sud de Guayaquil. Au large de son port, Puerto Bolivar, se trouve un archipel, un ensemble d'îles recouvertes majoritairement de mangroves.

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville a été fondée le 25 juin 1824.

Économie[modifier | modifier le code]

La ville est un important pôle commercial pour les productions agricoles de la province, principalement bananes, café et cacao, mais aussi crevettes. L'industrie de la banane est essentiellement orientée vers l'exportation et joue un rôle-clé dans l'économie locale. Les bananes sont exportées depuis le port voisin de Puerto Bolívar, principalement vers l'Amérique du Nord. Les plantations de bananes s'étendent sur des milliers de km² autour de la ville ; on comptait 44 500 hectares de bananeraie dans El Oro en 2003[1].

Elle abrite une université technique[2], à laquelle appartient notamment la faculté d'agronomie[2]. Le centre ville compte de nombreux hôtels. Le grand centre commercial, "El Shopping", situé à la sortie de la ville abrite de nombreux commerces et un cinéma.

Attractions[modifier | modifier le code]

La ville de Machala est peu touristique, c'est essentiellement une zone de passage entre l'Équateur et le Pérou. Le parc de l'hôtel est le point central de la ville. On y trouve des bancs ombragés où se reposer et l'église peut se visiter. Le parc Las Brisas ou parque lineal au sud attire les machaleños chaque weekend, notamment le soir, pour se promener, manger quelque chose et laisser les enfants jouer dans les aires qui leur sont réservées.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Recensement agricole 2001, voir le site du MAGAP, ministère de l'agriculture, http://www.magap.gob.ec/sigagro
  2. a et b https://www.utmachala.edu.ec/portalweb

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :