Macchi M.C.200

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Macchi M.C. 200 Saetta Su-27 silhouette.svg
Macchi M.C.200.jpg Vue de l'avion

Constructeur Aeronautica Macchi S.p.A
Rôle Chasseur
Premier vol 24 décembre 1937
Mise en service Juin 1939
Date de retrait 1947
Nombre construits 1 153
Équipage
1 pilote
Motorisation
Moteur Fiat A.74 RC 38 (en)
Nombre 1
Type 14 cylindres en étoile refroidi par air
Puissance unitaire 870 ch
Dimensions
Envergure 10,68 m
Longueur 8,19 m
Hauteur 4,25 m
Surface alaire 16,82 m2
Masses
À vide 1 964 kg
Avec armement 2 208 kg
Maximale 2 395 kg
Performances
Vitesse maximale 512 km/h
Plafond 8 750 m
Rayon d'action 570 km
Armement
Interne 2 mitrailleuses de 12,7 mm puis complété par 2 mitrailleuses de 7,7 mm
Externe 150 kg de bombes

Le Macchi M.C.200 Saetta (éclair ou flèche) fut le meilleur chasseur italien du début de la Seconde Guerre mondiale, le seul capable de rivaliser avec ses adversaires.

Sa conception[modifier | modifier le code]

Le M.C.200 fut conçu par Mario Castoldi, le concepteur des hydravions italiens participant à la prestigieuse Coupe Schneider, dont le dernier, le M.C.72 de 1933, battit le record de vitesse de la catégorie avec plus de 700 km/h (ce record ne sera battu que 30 ans plus tard par un hydravion russe à réaction). Le projet démarra en 1937, et Castoldi combina une aérodynamique très perfectionnée inspirée de ses modèles de course avec la massive partie frontale d'un moteur en étoile. Le prototype, un monoplan avec une structure et un revêtement en métal, un train escamotable et une cabine ouverte, vola le 24 décembre 1937, après une mise au point rendue difficile par des problèmes d'instabilité. Les premiers exemplaires sortirent des chaînes de montage en juin 1939.

Son emploi[modifier | modifier le code]

Sa première action de guerre eut lieu sur le front gréco-albanais, où le M.C.200 combattit avec succès contre le Hawker Hurricane britannique. Ensuite, il servit sur le front africain ainsi qu'en Russie. Dans les deux cas, il se montra robuste, sûr et apte à supporter de dures conditions, et malgré sa faiblesse d'armement (défaut commun à tous les chasseurs italiens de cette époque) et son relatif manque de vitesse, il fut un adversaire valable. Après l'apparition du M.C.202, le Saetta fut utilisé comme avion d'assaut et intercepteur basé en Italie.

Liens externes[modifier | modifier le code]