Macaca nemestrina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Macaque à queue de cochon des îles de la Sonde

Le macaque à queue de cochon des îles de la Sonde (Macaca nemestrina) est une espèce de macaque vivant dans les forêts tropicales humides de l'Asie du Sud-Est.

Caractéristiques générales[modifier | modifier le code]

Macaca nemastrina.

Les macaques à queue de cochon sont brun-chamois avec le dos plus foncé et les parties inférieures du corps plus claires. Ils doivent leur nom commun à leur queue courte et maintenue en semi-érection qui rappelle celle du cochon. Surtout terrestres, ces singes sont tout de même d’habiles grimpeurs. Comme tous les macaques, ils aiment l’eau (contrairement à la quasi-totalité des primates).

Il existe une hiérarchie chez les mâles, basée sur la force, et chez les femelles, basée sur l’hérédité. Ainsi, la fille de la femelle dominante sera immédiatement placée au-dessus de toutes les autres femelles du groupe. C’est d’ailleurs la femelle dominante qui mène le groupe, le rôle du mâle étant plus de gérer les conflits dans le groupe et de le défendre.

Reproduction[modifier | modifier le code]

Un individu juvénile.

La gestation des femelles dure environ 6 mois. Elle donnera naissance à un petit tous les deux ans. La maturité sexuelle est atteinte à 3-5 ans et le sevrage à 4-5 mois.

Organisation sociale[modifier | modifier le code]

Ils vivent en grands groupes qui se séparent en groupes plus petits durant la journée pour chercher à manger.

Mensurations[modifier | modifier le code]

Poids 
5 à 15 kg pour les gros mâles.

Nutrition[modifier | modifier le code]

Les macaques à queue de cochon sont omnivores et se nourrissent essentiellement de végétaux (fruits, graines, baies, céréales), de champignons et d’invertébrés.

Habitat[modifier | modifier le code]

Asie du Sud-Est. Forêt tropicale humide, jusqu’à 2 000 mètres d’altitude.

Statut[modifier | modifier le code]

Annexe II de la convention de Washington (CITES). Classé vulnérable par l’UICN.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Maestripieri D, 1999. Changes in Social Behavior and Their Hormonal Correlates during Pregnancy in Pig-tailed Macaques. International Journal of Primatology 20 : 707-718.
  • Rodman PS, 1991. Structural différentiation of microhabitats of sympatricmacaca fascicularis and nemestrina in East Kalimantan, Indonesia. International Journal of Primatology 12 : 357-375.
  • Oi T, 1990. Patterns of dominance and affiliation in wild pig-tailed macaques (Macaca nemestrina) in West Sumatra. International Journal of Primatology 11 : 339-356.

Sources[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]