Maasvlakte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Maasvlakte (Plaine de la Meuse)
Vue aérienne du Maasvlakte,(le slufter au premier plan)
Vue aérienne du Maasvlakte,
(le slufter au premier plan)
Présentation
Type Port de commerce
Construction 1960
Statut subdivision du Port de Rotterdam
Superficie 39.68 km²
Géographie
Coordonnées 51° 57′ 09″ N 4° 02′ 47″ E / 51.9525, 4.046389 ()51° 57′ 09″ Nord 4° 02′ 47″ Est / 51.9525, 4.046389 ()  
Pays Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Subdivision administrative Port de l'Amazone
Canal de Beer
Port de l'Europe
Canal Hartel
Port Hartel
Port Hudson
Port du Mississippi
Port du Nil
8e Petroleumhaven
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Hollande-Méridionale

(Voir situation sur carte : Hollande-Méridionale)
Maasvlakte (Plaine de la Meuse)

Géolocalisation sur la carte : Pays-Bas

(Voir situation sur carte : Pays-Bas)
Maasvlakte (Plaine de la Meuse)

Géolocalisation sur la carte : Europe

(Voir situation sur carte : Europe)
Maasvlakte (Plaine de la Meuse)

Le Maasvlakte (ce qui signifie en néerlandais : Plaine de la Meuse) est un gros parc industriel du port de Rotterdam, aux Pays-Bas, aménagé sur la mer du Nord.

Sa superficie est de 39,68 km².

Histoire[modifier | modifier le code]

Le premier Maasvlakte[modifier | modifier le code]

Dans les années 1960, le port de Rotterdam s'est révélé trop exigu, de plus les cargos deviennent de plus en plus gros. La construction de Maasvlakte a été décidé, la limite sud a fait l'objet d’âpres discussions avec les écologistes. En 1964 les travaux d'aménagement du banc de sable Hoek van Holland ont débuté, pour permettre l'extension vers l'ouest d'Europoort et la clôture du Brielse Meer. Une digue a encerclé le banc de sable et il a été comblé par des apports de sable. La région est particulièrement riche en fossiles et elle est populaire chez de nombreux chercheurs de fossiles. Les travaux ont nécessité:

  • 7 000 000 t de sable
  • 1 200 000 t de gravier
  • 1 000 000 t de basalte
  • 3 000 000 t de blocs pierre de 300 à 1000 kg.
  • 1 500 000 t de blocs de pierre de 1000 à 6000 kg.
  • 2 365 000 t de gros blocs de béton (55 000 morceaux de 43 tonnes).

Les premiers navires ont accosté en 1973.

La seconde Maasvlakte[modifier | modifier le code]

En 2004, la construction d'un nouveau terrain en mer avait été décidée mais l'autorisation annulée par le Conseil d'État le 25 janvier 2005. Une nouvelle décision a été reportée jusqu'en 2006 ; la construction de la seconde Maasvlakte a pu débuter courant 2010[1]. Avec une surface augmentée de 50 % et portée à 6 000 hectares, la capacité d'accueil des bassins de la Maasvlakte triple. Le coût du projet a été estimé à 3 milliards d'euros.

Le projet Maasvlakte II consiste à créer une nouvelle zone d'activités sur environ 1 000 hectares, en relation directe avec les eaux profondes de la mer du Nord. Cela va affecter de nombreuses espèces animales et végétales présentes sur le site.

Article détaillé : Maasvlakte 2.

Galerie d'images[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mer et Marine, consultée le 24 mai 2011

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]