Maad Ndaah Ndiémé Diouf

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Articles connexes : Royaume du Baol et Famille Diouf.

Maad Ndaah Ndiémé Diouf

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Le totem de cette famille est l'antilope, symbole de
grâce, royauté, sagesse, travail dur et protection dans la mythologie sérère.

Pays Royaume du Lâ, Baol
Sénégal Sénégal
Lignée Lamane Djigan Diouf (c. XIe siècle)
Titres Maad
Bour
Fondation Lamane Djigan Diouf (fondateur de Tukar)

Maad Ndaah Ndiémé Diouf (roi du Lâ, Baol, Sénégal), fin du XIIIe siècle-début du XIVe siècle (c. 1290)
Déposition Maad a Sinig Mahecor Diouf (roi du Sine, Sénégal. Mort en 1969)

Maad Saloum Fodé N'Gouye Diouf (roi du Saloum, Sénégal. Mort en 1969)
Dissolution 1969
Ethnicité Africains
Sénégambiens
Sérères

Maad Ndaah Ndiémé Diouf (titre exact et orthographe : Maad Ndaah Njeeme Juuf ou Mad Ndaah Njeeme Juuf[1]) était le roi du Laah (ou Lâ) dans le Baol, qui fait maintenant partie du Sénégal indépendant[2]. Il a régné entre la fin du XIIIe siècle et le début du XIVe siècle, vers 1290. Ses descendants (de la branche de Maad Patar Kholé Diouf le Conquérant), les Diouf de la dynastie paternelle, ont gouverné le Royaume du Sine, le Royaume du Saloum et Royaume du Baol, depuis le XIVe siècle jusqu'en 1969, date de la mort des rois du Sine et du Saloum, respectivement Maad a Sinig Mahecor Diouf et Maad Saloum Fodé N'Gouye Diouf[3],[4],[5]. Ses descendants ont en outre fondé trois maisons royales :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Également orthographié Bour Ndaah Ndiémé Diouf, Ndaah Njeeme Juuf, Maad Ndaah Njemeh Joof, etc.
  2. (fr) La famille Juuf dans « L'épopée de Sanmoon Fay », in Éthiopiques, no 54, vol. 7, 2e semestre 1991 [1]
  3. (fr) Éthiopiques, Issues 55-56. Fondation Léopold Sédar Senghor, 1991, p. 148
  4. a et b (fr) Diouf, Niokhobaye, « Chronique du royaume du Sine, suivie de notes sur les traditions orales et les sources écrites concernant le royaume du Sine par Charles Becker et Victor Martin », Bulletin de l'IFAN, tome 34, série B, no 4, 1972
  5. (en) Klein, Martin A., Islam and Imperialism in Senegal. Sine-Saloum, 1847-1914, Edinburgh University Press, 1968, p. XV