Maïa (mythologie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Maïa.
Assemblée divine (détail) : Hermès et sa mère Maïa, amphore attique à figures rouges, v. 500 av. J.-C., Staatliche Antikensammlungen (Inv. 2304)

Dans la mythologie grecque, Maïa (en grec ancien : Μαῖα / Maĩa) est l'aînée des Pléiades, filles d'Atlas et de Pléioné. Séduite par Zeus, elle donne naissance à Hermès. Plus tard, Hermès lui confiera Arcas, fils de Zeus et de la nymphe Callisto, afin qu'elle l'élève en cachette d'Héra. Selon Larousse (vol. 4/6, p. 601)[réf. insuffisante] : « Dans la mythologie romaine, la Maïa grecque se confondit avec une divinité indigène homonyme, déesse de la croissance. Dans la mythologie hindoue, Maïa est la personnalisation féminine du principe créateur. »

Le cinquième mois du calendrier julien puis grégorien aurait été nommé mai en son honneur par les Romains.

Son nom signifie littéralement « petite mère », hypocoristique donné traditionnellement à la grand-mère, la nourrice ou la sage-femme[1].

Le terme « maïeutique » dériverait également de son nom.[réf. nécessaire]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Pierre Chantraine, Dictionnaire étymologique de la langue grecque, Klicksieck, 1990 (nouvelle édition), s.v. μαῖα, p. 657b-658a.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :