Maîtrise universitaire ès lettres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La maîtrise universitaire ès lettres ou maîtrise ès arts est un grade universitaire existant dans de nombreux pays, en particulier les pays de tradition universitaire anglosaxonne (Mastership in Art ou Master's degree in Arts en anglais). Il désignait également le principal grade universitaire dans l'ancienne université de Paris, sur laquelle les universités anglo-saxonnes ont pris modèle. Jusqu'à l'arrêté du 26 mai 1992 relatif au diplôme d'études universitaires générales, à la licence et à la maîtrise, elle s'obtenait généralement en un minimum de cinq ans et impliquait l'obtention, notamment en lettres, du diplôme d'études supérieures ou certificat d'études supérieures.

Le titulaire d'une maîtrise en arts porte le titre de maître ès lettres, maître en arts ou maître ès arts (abrégé MA, on peut également trouver l'abréviation AM qui provient de l'expression latine Magister Artium).

Pays de tradition universitaire anglo-saxonne[modifier | modifier le code]

Maîtrise ès arts en France[modifier | modifier le code]

En France, la maîtrise ès Arts était le grade terminal des études à la Faculté des arts des universités. L'âge minimum pour devenir maître ès Arts était de 21 ans. Le maître ès arts devenait alors membre de la Faculté des arts. La faculté des Arts servait de propédeutique, préalable à l'entrée aux facultés de droit, théologie ou médecine.

L'organisation de la Faculté des arts de Paris est documentée dès le XIIIe siècle. À l'université de Douai en 1744, sur 1 705 étudiants, près des trois quarts de l’effectif universitaire est dans la faculté des arts et un quart en théologie ou droit, le reste en médecine[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les trois quarts de l’effectif de l'université de Douai sont dans la faculté des arts. En effet, en 1744, sur les 1705 étudiants inscrits à l’université, 838 suivent des cours de philosophie et 401 d’humanités, soit un total de 1 239 étudiants dans les premiers degrés d’études, délivrés par les collèges et la faculté des arts. Il n’y a donc que 466 étudiants inscrits dans les degrés supérieurs d’enseignement de théologie, droit et médecine… dont 395 en théologie, soit 23 % de l’effectif étudiant total. Université du droit et de la santé Lille II : Rapport d'évaluation Septembre 1995, Comité national d'évaluation des établissements publics à caractère scientifique, culturel et professionnel (CNE) (lire en ligne)