Maître de Saint Gilles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saint Gilles et la biche, (détail) National Gallery, Londres)

Le Maître de Saint Gilles est un peintre anonyme, actif à Paris vers 1500. Français ayant été se former en Flandre ou Flamand ayant émigré à Paris, ses origines sont méconnues. Il est le grand artiste parisien de la première partie du règne de François Ier. Son pseudonyme lui est octroyé par l'historien Max Friedländer, d'après deux panneaux sur saint Gilles (son Miracle et sa Messe), à présent dans la National Gallery de Londres, et deux autres panneaux du même autel à présent à la National Gallery of Art de Washington (Baptême de Clovis et Saint Évêque).

D'origine inconnue, il s'est sans doute formé en Flandre auprès d'Hugo van der Goes. Il s'est par la suite certainement établi à Paris, car plusieurs de ses œuvres ont pour cadre des vues très exactes de monuments de Paris ou des environs. En outre, ses compositions, aérées et tranquilles, ses visages, réguliers, sont d'esprit français. L'artiste tire son nom de deux panneaux représentant la Messe de saint Gilles et Saint Gilles et la biche (National Gallery de Londres). Deux autres panneaux, dont les sujets sont controversés, devaient faire partie du même ensemble iconographique, sinon du même retable : Saint Leu guérissant les enfants, autrefois « Conversion d'un arien par saint Rémi », et Baptême d'un prince par un évêque, autrefois « Baptême de Clovis par saint Rémi » (Washington, National Gallery). Les quatre panneaux ont pu être peints pour l'église Saint-Leu-Saint-Gilles de Paris, vers 1500.

Hypothèses sur son identité[modifier | modifier le code]

D'après Guy-Michel Leproux, il s'agirait de Gauthier de Campes, connu sous le nom flamand de Wouter Van Campen, négociant, cartonnier, peintre de vitrail et de retable, né en Flandres en 1468 et mort à Paris peu après 1530.

Œuvres attribuées[modifier | modifier le code]

On attribue également au Maître de Saint Gilles une dizaine de tableaux :

Galerie - les panneaux du retable de Saint Gilles[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Guy-Michel Leproux, La peinture à Paris sous le règne de François Ier, Presses Paris Sorbonne,‎ 2001 (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :