MV Barfleur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis MS Deal Seaways)
Aller à : navigation, rechercher
Barfleur
Image illustrative de l'article MV Barfleur
Le Barfleur à Poole.

Autres noms Deal Seaways d'avril à décembre 2012
Type Ferry
Histoire
Lancement 26 juillet 1991
Statut En service
Caractéristiques techniques
Longueur 158 7 m
Maître-bau 23 3 m
Tirant d'eau 5 8 m
Tonnage 20 133 t
Propulsion 4 × Wärtsilä Vasa 8R32
Vitesse 19,5 nœuds
Ponts 8
Autres caractéristiques
Passagers 1 212
Équipage 185
Chantier naval Kvaerner Masa-Yards, Turku, Finlande
Armateur 1992-1999: Truckline Ferries
1999-2012: Brittany Ferries
2012: LD Lines / DFDS
À partir de 2013:Brittany Ferries
Pavillon Cherbourg, Drapeau de la France France
IMO 9007130

Le MV Barfleur, ex-Deal Seaways de LD Lines, est un ferry appartenant à la compagnie Brittany Ferries.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Barfleur a été construit à Masa Yards en Finlande. Il a été commandé en 1990 pour Truckline Ferries, filiale de la Brittany Ferries, et mis en service le 4 avril 1992. En 1999, il a été entièrement repeint afin d'être aux standards de la compagnie-mère. Il navigue sous pavillon français.

De sa mise en service en 1992 à 2010, le navire effectue la liaison Poole - Cherbourg. Peu après son lancement, et suite à l’augmentation du nombre de passagers sur la ligne, le Barfleur a été allongé de 9 mètres. En conséquence, le ferry a augmenté sa capacité aussi bien en fret qu’en passagers.

Le 19 décembre 2009, la Brittany Ferries annonce qu’elle retire le ferry du service entre Poole et Cherbourg, à cause de problèmes financiers et d’un manque de fréquentation[1]. Suite à son dernier voyage en février 2010, le MV Barfleur est resté à quai près de Caen. Pendant longtemps le futur du bateau a été source de spéculations sur une éventuelle reprise par un opérateur autre que la Brittany.

Le 16 décembre 2010, presque une année après l’officialisation de son retrait, la Brittany Ferries annonce le retour de la liaison Poole - Cherbourg. Cependant, le service sera destiné au trafic de fret aussi bien que pour le public. La compagnie assure que cette solution est viable. À partir du 27 février 2011, le MV Barfleur effectue un aller-retour quotidien avec des voyages supplémentaires les vendredis, samedis et dimanches[2].

Mais dès le 11 juillet 2011, la compagnie annonce à nouveau le retrait du ferry sur la liaison, en raison d'un manque de rentabilité[3], à partir du 3 octobre 2011

Le 23 mars 2012, le navire est mis en charter pour le consortium LD Lines-DFDS[4] sur la liaison Calais - Douvres, pour une durée de six mois à partir du 27 avril 2012, et rebaptisé MS Deal Seaways.

Le 7 novembre 2012, il rejoint le chantier Arno de Dunkerque où il subit une remise en état en vue de son retour dans la Brittany Ferries, qui l'exploitera de nouveau sur la liaison CherbourgPoole à partir du 18 mars 2013, sous son ancien nom[5].

Dès mars 2013, le Barfleur reprend son service commercial au sein de la Brittany Ferries[6].

Liaisons régulières[modifier | modifier le code]

  • Poole - Cherbourg, 1992 – 2010, puis février 2011 – novembre 2011, et depuis le 18 mars 2013.
Jusqu’au 27 février 2007, le Barfleur était le plus grand bateau jamais utilisé dans le port de Poole. Il a conservé ce titre jusqu'à l’arrivée du MV Cotentin en 2007.

Autres liaisons effectuées[modifier | modifier le code]

Le Deal Seaways quitte le port de Calais
Le Deal Seaways passant les jetées du port de Calais.
  • Calais - Douvres, 28 avril 2012 – 6 novembre 2012[7]. Loué et mis en charter sur cette ligne par DFDS/LD Lines pour six mois.
En 2005, le Barfleur effectuait un aller-retour du mardi au dimanche. La connexion fut interrompue par manque de fréquentation.

Le Barfleur a desservi Portsmouth, Caen (Ouistreham) où il a remplacé le MV Normandie et le MV Val de Loire. Pendant la saison hivernale 1997 et 1998 le Barfleur a été exploité entre Poole et Santander pendant les week-ends en effectuant la liaison en 28 heures.

En septembre 2000, suite à des problèmes moteurs majeurs sur le MV Val de Loire, il effectua deux allers-retours entre Plymouth et Roscoff avant d’effectuer les liaisons entre Portsmouth et Caen (Ouistreham) à la place du MV Duc de Normandie. Il fut remplacé à Poole par le Purbeck.

À de rares occasions le Barfleur a aussi effectué des liaisons non habituelles des autres ferries de la Brittany Ferries :

Le Barfleur a effectué cette liaison afin de faciliter sa rénovation mais ce déplacement fut aussi une conséquence des grèves des dockers français en 2002.
En conséquence des grèves précédemment mentionnées, un aller-retour a été effectué en octobre 2002 pour faciliter le changement de l’équipage. La liaison fut répétée entre le 23 et le 26 mai 2008 en raison d’un blocus des pêcheurs français à Cherbourg.
En décembre 2005, le MV Barfleur fut affrété par la Victor Treacy International pour un aller fret afin de drainer le trafic causé par une grève de la compagnie Irish Ferries.

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

  • Tonnage : 20 133 t
  • Longueur : 158,7 m
  • Maître-bau : 23,3 m
  • Équipage : jusqu’à 185
  • Voitures : 590 voitures ou 304 voitures et 66 camions Fret.
  • Passagers : 1 212
  • Vitesse : 19,5 nœuds
  • Moteurs : 4 Wärtsilä-Vasa Type 8R32

Équipements à bord[modifier | modifier le code]

Services à bord[modifier | modifier le code]

Installations à bord[modifier | modifier le code]

  • 60 cabines 2 à 4 couchettes, avec et sans hublot. Certaines sont accessibles aux fauteuils roulants — ponts 5, 6 et 8.
  • 295 sièges inclinables — ponts 5 et 6.
  • Lits bébés

Bars et Restaurants[modifier | modifier le code]

  • Restaurant libre-service Turquoise — Pont 7.
  • Le café Arc en ciel — Pont 7.
  • Bar Les Alizés — Pont 7.

Le MV Barfleur avait un restaurant à la carte connu sous le nom Les Dunes mais il a été remplacé par une salle de jeux vidéo Games Planet en 2009. Le restaurant libre-service a été remis à neuf et agrandi pendant la rénovation du bateau en 2009 mais conserva son nom Turquoise bien que les néons bleus aient été remplacés par des oranges, rendant le nom du restaurant inapproprié.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :