MSC Napoli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
MSC Napoli
Image illustrative de l'article MSC Napoli
MSC Napoli échouée au large de Branscombe

Autres noms CGM Normandie (1991)
Nedlloyd Normandie (2000)
CMA CGM Normandie (2001)
MSC Napoli (2004)
Type Porte-conteneurs
Histoire
Quille posée 1er avril 1991
Lancement 1er décembre 1991
Caractéristiques techniques
Longueur 275,66 m (hors-tout)
261,4 m (entre perp.)
Maître-bau 37,1 m
Tirant d'eau 13,5 m
Port en lourd 62 277 tpl
Capacité 4419 EVP
Tonnage 53 409 tjb
Propulsion 1 Diesel Wärtisla 10RTA84C, 1 hélice
Autres caractéristiques
Équipage 26
Chantier naval Samsung Heavy Industries, Geoje (Corée du Sud)
Armateur Metvale Ltd.
Affréteur Zodiac Maritime Agencies Ltd.
Pavillon Royaume-Uni
Indicatif VQBX7
Port d'attache Londres
IMO 9000601

Le MSC Napoli est un porte-conteneurs britannique. Il a dû être abandonné par son équipage en janvier 2007 dans la Manche pendant la tempête Kyrill, à la suite d'une fissure apparue dans la coque. Pris en charge par des remorqueurs, il fut volontairement échoué en baie de Lyme dans le Devon. Plusieurs semaines plus tard, faute de pouvoir être réparé ou remorqué à nouveau, il fut découpé en deux morceaux dont le principal fut remorqué pour la casse dans un chantier de Belfast.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le navire, construit à Geoje en Corée du Sud par les chantiers navals Samsung Heavy Industries, est lancé sous le nom de CGM Normandie en 1991 ; il est à ce moment le plus gros porte-conteneurs au monde devant le Hannover Express, mais il est remplacé après trois semaines. Il navigue entre autres sous pavillon français avec le nom de Nedlloyd Normandie puis de CMA CGM Normandie

Il s'échoue en mars 2001 au sud de Singapour, sur le Helen Mar Reef, subissant d'importants dégâts structurels et notamment la rupture du bulbe d'étrave. Il est renfloué par Wijsmuller un mois plus tard puis est réparé dans un chantier de Singapour. Il est ensuite racheté puis navigue sous pavillon britannique avec le nom de MSC Napoli.

Abandon et échouage de janvier 2007[modifier | modifier le code]

Le 18 janvier 2007, il se trouve dans la Manche, à 100 km au nord d'Ouessant, transportant 2 394 conteneurs entre Anvers et le Portugal. Il lance un appel de détresse à la suite d'une fissure découverte dans la coque, puis les 26 membres d'équipage sont hélitreuillés par des hélicoptères Sea King de la Royal Navy[1] et déposés à la base aéronavale de Culdrose en Cornouailles, Angleterre.

Le MSC Napoli le 20 juillet 2007, vue depuis les falaises entre Beer et Branscombe.

Dans la soirée, le porte-conteneurs est pris en charge par le remorqueur de sauvetage français Abeille Bourbon. Après la rupture du premier câble de remorquage, l’Abeille Liberté, sister-ship de l'Abeille Bourbon, participe également au remorquage vers la baie de Lyme en Angleterre, où le navire est finalement échoué, à 2 km de la plage de Branscombe, et entouré d'une ceinture anti-pollution[2]. Deux brèches dans la coque au niveau de la superstructure ont occasionné un envahissement de la salle des machines, un enfoncement sur l'arrière et de la gîte qui ont empêché son remorquage vers un port[3].

Sur les 41 773 tonnes de marchandises transportées, « 1 684 tonnes sont des produits classés dangereux par l'OMI »[4]. Une nappe de pollution de 100 m par 5 km est également détectée.

Pillage, récupération et découpe[modifier | modifier le code]

Plusieurs conteneurs se détachent du bateau et sont drossés sur la plage de Branscombe. On assiste alors à plusieurs scènes de récupération ou de pillage de ces derniers par plus de deux cents personnes. Après avoir laissé faire, la police britannique décide de fermer les accès à la plage. Parmi les « prises », plusieurs motos BMW R1200RT, des caisses de vins, des parfums ou des pièces détachées de voitures.

Le 22 janvier, une tentative de récupérer le carburant des soutes et d'autres produits dangereux est faite. Mais le fioul est trop visqueux par ce temps froid et nécessite d'être préalablement réchauffé avant de pouvoir être pompé. Dans les jours suivants, une société locale est mandatée pour récupérer les conteneurs sur le bateau et sur la plage, ainsi que les autres objets flottants aux alentours et provenant du navire. Certains objets sont retrouvés éparpillés sur la côte anglaise jusqu'à l'île de Wight.

Une partie de la coque est remorquée jusqu'à Belfast.

Le 9 juillet 2007, le MSC Napoli est renfloué avec succès mais est immédiatement rééchoué sur la plage, une déchirure de trois mètres étant découverte dans la coque du navire. La décision est alors prise de découper le navire sur la plage même de Branscombe. Une seconde tentative a lieu à l'aide d'explosif après qu'une précédente, en utilisant seulement la force des marées de printemps pour briser le navire, avait échoué. Mais le Napoli résiste, malgré l'utilisation de remorqueurs pour tenter de définitivement le briser en deux. C'est finalement une troisième utilisation d'explosifs qui le permettra.

En août 2007, la partie avant du porte-conteneur est remorquée jusqu'aux chantiers Harland and Wolff de Belfast, en Irlande du Nord. La seconde section sera découpée sur place, les opérations devant débuter en mai 2008 et étant prévues pour durer cinq mois.

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :