MOA-2011-BLG-262L

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

MOA-2011-BLG-262L est un système composé d'au moins deux objets dont la nature est incertaine : soit une planète flottante entourée d'une lune, soit une étoile naine rouge entourée d'une planète de la masse de Neptune.

Découverte et noms[modifier | modifier le code]

Microlentille gravitationnelle.

La découverte du système est annoncée par Bennett et al. le 13 décembre 2013[1]. Cette détection s'est faite par l'analyse d'un événement de microlentille gravitationnelle nommé « MOA-2011-BLG-262 ». La lentille principale (c'est-à-dire l'objet central, le plus massif, du système) est nommée « MOA-2011-BLG-262L » et la lentille secondaire (c'est-à-dire le compagnon satellite) « MOA-2011-BLG-262Lb ».

Modèles du système[modifier | modifier le code]

Plusieurs modèles décrivent de façon presque aussi satisfaisante l'événement détecté[1]. Le premier modèle fait correspondre l'événement à un système planète-lune détaché de toute étoile alors que le second l'associe à une étoile naine rouge entourée d'une planète de masse neptunienne[1]. Les seuls éléments connus sont le rapport de masse entre les deux objets, q = 4,7×10-4, et la distance projetée « vue » entre la lentille principale et la deuxième plus faible, un rayon d'Einstein.

Vue d'artiste d'une hypothétique lune habitable, orbitant autour d'une planète semblable à Saturne.

Planète flottante avec lune[modifier | modifier le code]

Si le modèle « planète + lune » est le bon, alors le système est constitué d'une planète géante libre de 3 à 4 masses joviennes entourée d'une lune d'une masse environ deux fois plus faible que celle de la Terre[1]. La lune se serait alors trouvée, au moment de l'événement, à une distance projetée sur le ciel de 0,13 unité astronomique, soit environ 20 millions de kilomètres, de la planète[1]. Le système serait alors situé à environ 600 parsecs de la Terre[1].

Une naine rouge.

Naine rouge avec Neptune[modifier | modifier le code]

Si le modèle « étoile/naine brune + planète » est le bon, la naine rouge centrale a une masse d'environ 0,11-0,12 masse solaire et la planète de 17-18 masses terrestres[1]. La planète aurait alors été à une distance projetée d'environ 0,9 unité astronomique de l'étoile[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g et h « MOA-2011-BLG-262Lb: A Sub-Earth-Mass Moon Orbiting a Gas Giant Primary or a High Velocity Planetary System in the Galactic Bulge », D.P. Bennett, V. Batista, I.A. Bond, C.S. Bennett, D. Suzuki, J.-P. Beaulieu, A. Udalski, J. Donatowicz et 86 autres coauteurs, arXiv:1312.3951v1.