MI-5 (série télévisée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour le service de renseignement britannique, voir MI5.

MI-5

Description de cette image, également commentée ci-après

Logo original

Titre original Spooks
Autres titres
francophones
Drapeau du Québec Secrets d'État
Genre Espionnage
Dramatique
Création David Wolstencroft
Acteurs principaux Peter Firth
Musique Jennie Muskett
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Chaîne d'origine BBC One
BBC Three
Nb. de saisons 10
Nb. d'épisodes 86
Durée 52 minutes
Diff. originale 13 mai 200223 octobre 2011
Site web http://www.bbc.co.uk/programmes/b006mf4b

MI-5 ou Secrets d'État au Québec (Spooks, « Espions » en argot anglais) est une série télévisée britannique en 86 épisodes de 52 minutes créée par David Wolstencroft et diffusée du 13 mai 2002 au 23 octobre 2011 sur la BBC.

En France, la série est diffusée depuis le 22 juin 2004 sur Canal+ et depuis le 6 juillet 2008 sur France 2 puis sur France 4. En Belgique, la série est diffusée sur La Une depuis le 1er septembre 2005 et rediffusée depuis le 8 mai 2008 sur la Deux. Au Québec, elle est diffusée sur la chaîne Séries+.

Synopsis[modifier | modifier le code]

La série met en scène le travail d'une équipe d'espions du Security Service, ou « MI5 », le service de renseignement intérieur britannique.

Distribution[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Personnages de MI-5.

Épisodes[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Liste des épisodes de MI-5.

Note : les acteurs apparaissant pour la première fois dans une saison sont wikifiés. Le symbole signifie que le personnage disparaît de la série, à la suite d'un départ ou d'une disparition.

Première saison (2002)[modifier | modifier le code]

Avec Peter Firth, Matthew Macfadyen, Keeley Hawes, David Oyelowo, Lisa Faulkner (✝), Jenny Agutter (✝), Hugh Simon et Rory MacGregor.

La première saison pose les bases de la série, où Harry Pearce (Firth) dirige le département contre-terrorisme du MI-5, et Tom Quinn (Macfadyen) est le chef de la section D, la plus importante du département, dont les officiers sont Zoe Reynolds (Hawes) et Danny Hunter (Oyelowo), et les techniciens Tessa Phillips (Agutter), Malcolm Wynn-Jones (Simon) et Colin Wells (MacGregor)[1].

La série remporte un succès critique et public, avec environ 7,5 millions de téléspectateurs tout au long des six épisodes[2]. Le deuxième épisode, marqué par la violence de l'assassinat du personnage d'Helen Flynn (Faulkner) avec de l'huile bouillante, a reçu un grand nombre de réclamations via le Broadcasting Standards Commission (équivalent du CSA français)[3].

  1. Tu ne tueras point (Thou Shalt Not Kill)
  2. Infiltrations (Looking After Our Own)
  3. La Griffe du passé (One Last Dance)
  4. Question de confiance (Traitor's Gate)
  5. Révélations (The Rose Bed Memoirs)
  6. Protection rapprochée (The Lesser of Two Evils)

Deuxième saison (2003)[modifier | modifier le code]

Avec Peter Firth, Matthew Macfadyen, Keeley Hawes, David Oyelowo, Nicola Walker, Shauna Macdonald, Hugh Simon et Rory MacGregor.

La série est reconduite avec dix épisodes après le succès de la première saison. Les personnages de Ruth Evershed (Walker), analyste au GCHQ, et de Sam Buxton (Macdonald) sont introduits, après la trahison de Tessa Phillips. La saison se termine en un cliffhanger[4], qui va caractériser la plupart des season finale de la série, et réunit 7,1 millions de téléspectateurs[5].

  1. Écran de fumée (Legitimate Targets)
  2. Sans état d'âme (Nest of Angels)
  3. Piratage (Spiders)
  4. La Théorie du papillon (Blood & Money)
  5. SOS (I Spy Apocalypse)
  6. Bras de fer (Without Incident)
  7. Les Codes (Clean Skin)
  8. Rébellion (Strike Force)
  9. La Septième Division (The Seventh Division)
  10. Christine (Smoke and Mirrors)

Troisième saison (2004)[modifier | modifier le code]

Avec Peter Firth, Matthew Macfadyen (✝), Rupert Penry-Jones, Keeley Hawes (✝), David Oyelowo (✝), Olga Sosnovska, Nicola Walker, Shauna MacDonald (✝), Hugh Simon et Rory MacGregor, ainsi que Tim McInnerny.

La troisième saison voit apparaître le personnage d'Adam Carter (Penry-Jones), envoyé par le MI-6 pour enquêter sur la disparition de Tom, dont il prend la place après sa démission. La saison marque aussi la fin de la participation de Zoe, accusée de meurtre dans l'exercice de ses fonctions et condamnée à la prison par une cour de justice, et de Danny, tué à la fin de la saison alors qu'il est pris en otage avec Fiona Carter (Sosnovska), la femme d'Adam[6]. C'est aussi la saison où apparaît Oliver Mace, chef du JIC, et largement hostile à l'équipe de Harry Pierce. L'audience baisse jusqu'à 5,8 millions de téléspectateurs par épisode[7].

  1. Remise à l'heure (Project Friendly Fire)
  2. L'Agent dormant (The Sleeper)
  3. Guerre intestine (Who Guards the Guards?)
  4. Le Comité novembre (A Prayer for My Daughter)
  5. L'Épreuve (Love and Death)
  6. L'Agent X (Persephone)
  7. La Clé (Outsiders)
  8. L'Enlèvement (Celebrity)
  9. Le Mercenaire (Frequently Asked Questions)
  10. Otages (The Suffering of Strangers)

Quatrième saison (2005)[modifier | modifier le code]

Avec Peter Firth, Rupert Penry-Jones, Raza Jaffrey, Olga Sosnovska (✝), Miranda Raison, Nicola Walker, Hugh Simon et Rory MacGregor (✝), ainsi que Tim McInnerny et Anna Chancellor.

Le premier épisode introduit deux nouveaux personnages, Zafar Younis (Jaffrey), un officier de renseignement d'origine indienne, et Juliet Shaw (Chancellor), agent de liaison avec la CIA. Les deux premiers épisodes évoquent une attaque terroriste à la bombe à Londres, ressemblant aux attentats du 7 juillet, bien que le tournage se soit terminé avant, mais dont la diffusion a eu lieu deux mois après. D'après The Guardian, les similarités entre les évènements et le scénario étaient suffisant pour considérer l'abandon de la diffusion des épisodes par le chef de la section Drama de la BBC et le contrôleur de BBC One[8]. Ils ont finalement été diffusés, avec un message d'avertissement prévenant du caractère fictif de l’histoire.

Dans le septième épisode, le personnage de Fiona Carter est tué en raison du choix de l'actrice, alors enceinte, de quitter la série. Son personnage est remplacé par Jo Portman (Raison), recrutée par Adam[9]. L'audience est meilleure que la saison précédente, comptant jusqu'à 6,05 millions de téléspectateurs par épisode[10].

  1. Aube radieuse - 1re partie (The Special: Part I)
  2. Aube radieuse - 2e partie (The Special: Part II)
  3. Virage à l'extrême droite (Divided They Fall)
  4. Le Prince (Road Trip)
  5. Le Carnet noir (The Book)
  6. Rêve d'Occident (The Innocent)
  7. Syrie (Syria)
  8. La taupe du KGB (The Russian)
  9. Hors course (The Sting)
  10. Diana (Diana)

Cinquième saison (2006)[modifier | modifier le code]

Avec Peter Firth, Rupert Penry-Jones, Hermione Norris, Raza Jaffrey, Miranda Raison, Nicola Walker (✝) et Hugh Simon, ainsi que Tim McInnerny (✝), Anna Chancellor et Robert Glenister.

La cinquième saison approfondit les relations entre le MI-5 et les différents services qui interagissent avec, comme le gouvernement britannique, et en particulier le Home Office et le Home Secretary (Glenister), le MI-6 et la presse.

Elle voit aussi l'apparition du personnage de Ros Meyers (Norris), à la suite d'un complot intenté par des personnages importants du gouvernements, des renseignements et du secteur privé pour prendre le pouvoir. La mort de Colin, ainsi que le départ précipité de Ruth lié à l'enquête d'Oliver Mace sont aussi des éléments importants de la saison, ainsi que l'état mental d'Adam, affaibli par le stress post-traumatique lié à la mort de sa femme l'année précédente.

L'audience est similaire à celle de la saison précédente, avec environ 6 millions de téléspectateurs[11].

  1. Djakarta est en marche - 1re partie (Gas and Oil, Part One)
  2. Djakarta est en marche - 2e partie (Gas and Oil, Part Two)
  3. Opération « Cascade » (The Cell)
  4. L'Espieuvre (World Trade)
  5. Le Cercle (The Message)
  6. Diversion - 1re partie (Hostage Takers, Part One)
  7. Diversion - 2e partie (Hostage Takers, Part Two)
  8. Je déclare la guerre (Agenda)
  9. Cinq jours (The Criminal)
  10. Jour d'après (Aftermath)

Sixième saison (2007)[modifier | modifier le code]

Avec Peter Firth, Rupert Penry-Jones, Hermione Norris, Raza Jaffrey (✝), Gemma Jones, Alex Lanipekun, Miranda Raison et Hugh Simon, ainsi qu'Anna Chancellor, Robert Glenister, Matthew Marsh (✝) et Simon Abkarian (✝).

La sixième saison est d'une certaine manière différente des précédentes, puisqu'elle s'articule autour d'un fil rouge qu'est l'armement nucléaire de l'Iran, et son implication vis-à-vis de l'Occident, via le consul iranien à Londres Dariush Bakhshi (Abkarian). Adam, remis de ses problèmes psychologiques et engagé dans une relation avec Ros, est en mission d'infiltration avec la femme du consul. Les services de renseignements d'autres nations (CIA et son officier de liaison Bob Hogan (Marsh), FSB, etc.) sont également impliquées dans l'objectif d'empêcher l'Iran d’acquérir l'arme nucléaire.

Après l'enlèvement de Zaf, il est remplacé par Ben Kaplan (Lanipekun), alors que Ros est de son côté approchée par une organisation appelée Yalta, qui la contraint de trahir son engagement au MI-5 et elle disparaît finalement avec une nouvelle identité. Dans le dernier épisode, Jo est enlevée et violée par les ravisseurs de Zaf, qui se révèle être mort après qu'il a révélé les noms de ses anciens coéquipiers sous la torture. Adam la retrouve et l'épisode se termine en cliffhanger alors que Jo supplie Adam de la tuer pour éviter de nouveaux viols et épisodes de torture.

Avec environ 5,7 millions de téléspectateurs, l'audience de la saison est la plus faible de la série[12]. Un site web est créé pour la diffusion de la sixième saison, intitulé Spooks Interactive[13]. En avril 2008, la production remporte le BAFTA Television Award du meilleur contenu interactif pour leur travail sur Spooks Interactive.

  1. Le retour de la peste - 1re partie (The Virus, Part One)
  2. Le retour de la peste - 2e partie (The Virus, Part Two)
  3. Manipulations (The Kidnap)
  4. La femme du consul (The Extremist)
  5. Double jeu (The Deal)
  6. Turbulences (The Courier)
  7. Courts-circuitages (Broadcast)
  8. Ne ratez pas mon enterrement (Infiltration)
  9. Une vérité explosive (Isolated)
  10. Un Beslan britannique (The School)

Septième saison (2008)[modifier | modifier le code]

Avec Peter Firth, Rupert Penry-Jones (✝), Hermione Norris, Richard Armitage, Gemma Jones (✝), Alex Lanipekun (✝), Miranda Raison et Hugh Simon, ainsi que Robert Glenister.

Dans le premier épisode, Ros revient juste de sa mission d'agent infiltré à Moscou lorsqu'Adam meurt dans l'explosion d'une voiture piégée. Lucas North (Armitage), emprisonné pendant 8 ans dans une prison russe est libéré au cours d'un échange et intègre la section D, dirigée par Ros.

La saison se concentre sur les relations entre le MI-5 et la branche locale du FSB, dont Connie (Jones) se révèle être un agent double après avoit fait accuser Lucas et assassiné Ben. Dans le dernier épisode, Harry est enlevé par Viktor Sarkisian, chef de la cellule du FSB à Londres.

  1. Vie et mort d'un espion (New Allegiances)
  2. Cyber attaque (Split Loyalties)
  3. La mort en direct (The Tip-Off)
  4. Seigneur, garde-moi de mes amis (A Chance for Peace)
  5. Spéculation (On the Brink)
  6. La dernière branche d'olivier (Accidental Discovery)
  7. La taupe (The Mole)
  8. Tirésias (Nuclear Strike)

Huitième saison (2009)[modifier | modifier le code]

Avec Peter Firth, Hermione Norris (✝), Richard Armitage, Nicola Walker, Miranda Raison (✝) et Shazad Latif, ainsi que Genevieve O'Reilly (✝), Robert Glenister (✝) et Tobias Menzies (✝).

Le premier épisode est la suite directe du cliffhanger de la série précédente, où l'on retrouve Harry aux mains de terroristes, et cet épisode marque aussi la réintroduction du personnage de Ruth, qui s'était enfuie à Chypre. Malcolm, le seul personnage à avoir été présent depuis le début de la série démissionne à la fin de l'épisode, et il est remplacé par un technicien plus jeune, Tariq Massoud (Latif) alors que Ros est contrainte d'éliminer Jo au cours d'une prise d'otage qui tourne mal.

La saison explore les relations entre le MI-5 et la CIA à travers une organisation secrète connue sous le nom de Nightingale, et la loyauté de Lucas est à nouveau mise en doute en raison de sa relation avec l'officier de liaison de la CIA, Sarah Caulfield (O'Reilly). L'ancien Home Secretary est contraint de démissionner après un scandale et son remplaçant Andrew Lawrence (Menzies) est tué au cours du dernier épisode ainsi que Ros qui essayait de l'aider. La saison réunit 6 millions de téléspectateurs par épisode.

  1. Mais où est passé Harry (Épisode 1)
  2. Le Prix à Payer (Épisode 2)
  3. Procès sur Internet (Épisode 3)
  4. Question de confiance (Épisode 4)
  5. Sous le signe de Macbeth (Épisode 5)
  6. Eclipse économique (Épisode 6)
  7. Au nom de Rama (Épisode 7)
  8. Tic-tac, tic-tac (Épisode 8)

Neuvième saison (2010)[modifier | modifier le code]

Avec Peter Firth, Richard Armitage (✝), Nicola Walker, Max Brown, Sophia Myles et Shazad Latif, ainsi que Simon Russell Beale, Iain Glen (✝) et Laila Rouass (✝).

Deux nouveaux officiers sont recrutés au cours du premier épisode, Dimitri Levendis (Brown) et Beth Bailey (Myles), le premier étant issu de la formation interne du MI-5, et la seconde du secteur du renseignement privé. Le passé du nouveau chef de section Lucas est exploré tout au long de la saison, et on apprend qu'il a en fait pris une fausse identité, après qu'un maître chanteur, Vaughn Edwards (Glen), s'est employé à dévoiler son passé. La saison se termine avec la mort de l'ancien amour de Lucas, Maya Lahan (Rouass), après que celui-ci a enlevé Ruth dans le but d'obtenir d'elle les plans d'une arme génétique convoitée par des chinois. Alors que sa véritable identité est révélée, et qu'il a dépassé toutes les limites, Lucas (dont le vrai nom est John Bateman) se jette du haut d'un immeuble. 48 heures plus tard, le nouveau Home Secretary (Beale) informe Harry qu'une enquête sur les dysfonctionnements récents va s'ouvrir et lui conseille de se préparer pour la vie post-MI-5.

  1. Ode à la solitude (Épisode 1)
  2. Pétrole contre génocide (Épisode 2)
  3. L'erreur est humaine (Épisode 3)
  4. Chinoiseries (Épisode 4)
  5. Pas de paix sans horizon (Épisode 5)
  6. La cyber-guerre froide (Épisode 6)
  7. Au nom de Lucas North (Épisode 7)
  8. Dernière mission (Épisode 8)

Dixième saison (2011)[modifier | modifier le code]

  1. Le cœur a ses raisons[14] (Épisode 1)
  2. Imposture[15] (Épisode 2)
  3. Bombe sale[16] (Épisode 3)
  4. Dilemmes[17] (Épisode 4)
  5. Une tortue dans mon jardin[18] (Épisode 5)
  6. Clap de fin[19] (Épisode 6)

En 2011, la BBC a annoncé que la série prendrait fin après la dixième saison[20].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Note : sauf mention contraire, les informations ci-dessous sont issues de la page (en) Récompenses pour MI-5 sur l’Internet Movie Database.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Année Cérémonie ou récompense Prix Lauréat(s)
2003 British Academy Television Awards Meilleure série dramatique
Broadcast Awards Meilleure série dramatique
BBC Drama Awards Meilleure série dramatique
Meilleur site web de série dramatique
2004 Royal Television Society Awards Meilleure série dramatique
2005 Television and Radio Industries Club Awards Meilleure série dramatique
2007 Television and Radio Industries Club Awards Meilleure série dramatique
2008 Royal Television Society Awards Meilleure photographie dans une série dramatique Damian Bromley
Crime Thriller Awards Meilleur acteur Rupert Penry-Jones
Meilleure actrice Hermione Norris

Nominations[modifier | modifier le code]

Année Cérémonie ou récompense Prix Lauréat(s)
2003 Royal Television Society Awards Meilleur son dans une série Julian Slater, Nigel Heath, Michael Fentum et Dan Morgan
2003 British Academy Television Awards Meilleur montage dans une série Colin Green
Meilleure musique dans une série Jennie Muskett
Royal Television Society Awards Meilleure série dramatique
Meilleur scenario dans une série dramatique David Wolstencroft et Howard Brenton
2004 British Academy Television Awards Meilleur montage dans une série Paul Knight, Barney Pilling
2005 British Academy Television Awards Meilleure série dramatique
Meilleur design graphique Mark Doman
Meilleure musique dans une série Jennie Muskett, Sheridan Tongue
Meilleure photographie et meilleurs éclairages Simon Chaudoir
Meilleurs décors Stevie Herbert, Robert Foster
Directors Guild of Great Britain Meilleure réalisation pour des épisodes de 60 minutes Jonny Campbell
2006 British Academy Television Awards Meilleure série dramatique
Meilleur son dans une série Rudi Buckle (Hackenbacker Sound)
Royal Television Society Awards Meilleur son dans une série Rudi Buckle (Hackenbacker Sound)
2007 Royal Television Society Awards Meilleur son dans une série Rudi Buckle, James Feltham, Darren Banks (Hackenbacker Sound)
Saturn Awards Meilleure série télévisée en DVD
2008 British Academy Television Awards Meilleure photographie et meilleurs éclairages Damian Bromley
Meilleur son dans une série Rudi Buckle, James Feltham, Darren Banks, Ben Norrington
Crime Thriller Awards Meilleure série dramatique
Saturn Awards Meilleure série télévisée en DVD
2009 British Academy Television Awards Meilleure série dramatique
Meilleure musique dans une série Paul Leonard-Morgan
International Emmy Awards Meilleure série dramatique
Festival de télévision de Monte-Carlo Meilleur acteur dans une série dramatique Peter Firth
Meilleur acteur dans une série dramatique Richard Armitage
Meilleure actrice dans une série dramatique Hermione Norris
Meilleure actrice dans une série dramatique Gemma Jones
Crime Thriller Awards Meilleure série dramatique
Meilleure actrice Hermione Norris
TV Quick Awards Meilleure série dramatique
Meilleur acteur Richard Armitage
2010 British Academy Television Awards Meilleure série dramatique
Meilleur son dans une série Rudi Buckle, Darren Banks, Laura Lovejoy, Nigel Heath
Crime Thriller Awards Meilleure actrice Hermione Norris

Commentaires[modifier | modifier le code]

  • Cette série est produite par Kudos, une société de production britannique. La diffusion aux États-Unis se fait sous le nom de MI-5, comme en France.
  • La série, telle que diffusée à la télévision et sur les DVD en France, se trouve amputée de 6 à 7 minutes par rapport à la diffusion originale de la BBC.
  • La série a fait l'objet d'un spin-off, Spooks: Code 9, le temps d'une seule saison de 6 épisodes. Cette série dérivée est déprogrammée à la suite de mauvaises audiences.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Episode Guide - Series 1 », sur BBC (consulté le 16 septembre 2011).
  2. Exactement 7,4917 d'après le BARB. Voir barb.co.uk.
  3. « Spy show draws record complaints », sur BBC,‎ 17 juillet 2003 (consulté le 16 septembre 2011).
  4. « Episode Guide - Series 2 », sur BBC (consulté le 16 septembre 2011).
  5. Exactement 7,097 d'après le BARB. Voir barb.co.uk.
  6. « Episode Guide - Series 3 », sur BBC (consulté le 16 septembre 2011).
  7. Exactement 5,771 d'après le BARB. Voir barb.co.uk.
  8. Owen Gibson, « Spooky coincidences », sur The Guardian,‎ 12 septembre 2005 (consulté le 16 septembre 2011).
  9. « Episode Guide - Series 4 », sur BBC (consulté le 16 septembre 2011).
  10. Exactement 6,045 d'après le BARB. Voir barb.co.uk.
  11. Exactement 5,968 d'après le BARB. Voir barb.co.uk.
  12. Exactement 5,68 d'après le BARB. Voir barb.co.uk.
  13. « Spooks », sur BBC (consulté le 16 septembre 2011).
  14. Titre de l'épisode 10-01 sur le site de Séries+.
  15. Titre de l'épisode 10-02 sur le site de Séries+.
  16. Titre de l'épisode 10-03 sur le site de Séries+.
  17. Titre de l'épisode 10-04 sur le site de Séries+.
  18. Titre de l'épisode 10-05 sur le site de Séries+.
  19. Titre de l'épisode 10-06 sur le site de Séries+.
  20. « Spooks to end this autumn on BBC One », sur BBC,‎ 11 août 2011 (consulté le 16 septembre 2011).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]