METAR

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un METAR (officiellement METeorological Aerodrome Report[1] mais parfois défini par METeorological Airport Report[2]) est un rapport d'observation (et non de prévision) météorologique pour l'aviation. Ce code international a été développé par les membres de l'Organisation de l'aviation civile internationale et est approuvé par l'Organisation météorologique mondiale. Les données de base sont communes à tous les pays mais certaines sections du code sont sujettes à des variantes locales. Contrairement à son titre, le code est non seulement utilisé dans les messages provenant des aérodromes mais également de toute station météorologique terrestre qui font partie d'un service météorologique national, comme les stations automatiques en région.

Contenu d'un METAR[modifier | modifier le code]

Les messages METAR sont mis à jour régulièrement, souvent entre 30 minutes à 60 minutes pendant les heures d'ouverture du terrain, selon son équipement et l'éventualité d'un changement important du temps observé.

Un METAR contient diverses informations, entre autres[3],[4] :

Exemple[modifier | modifier le code]

Exemple de METAR français : METAR LFQN 201630Z 18005KT 4000 -SHRA SCT030 BKN050 18/12 Q1014 NOSIG=

METAR Nature du message, ici : METAR
LFQN Code OACI de l'aérodrome (ici : aérodrome de St-Omer/Wizernes)
201630Z observation pour le 20 du mois à 16h30 UTC (Z, prononcé "Zoulou", signifie : UTC)
18005KT Vent du 180° (Sud), vitesse 5 nœuds (1 kt = 1,852 km/h)
4000 Visibilité horizontale de 4 km ("9999" signifierait "supérieure à 10 km")
-SHRA Averses (SH = shower) de pluie (RA = rain) de faible intensité (-)
SCT030 Nuages épars (SCT = scattered) à 3000 pieds
BKN050 Nuages fragmentés (BKN = broken) à 5000 pieds
18/12 Température +18 °C, point de rosée +12 °C
Q1014 Pression de 1014 hPa QNH (par rapport au niveau de la mer)
NOSIG Pas d'évolution prévue pour les 2 heures à venir
= Fin du message

Ceci n'est qu'un exemple de METAR, ils peuvent contenir beaucoup plus d'informations (voir Syntaxe).

Déchiffrage[modifier | modifier le code]

Indicatif du message[modifier | modifier le code]

Il y a deux types de nom de code possible pour un rapport d'observation. C'est toujours le premier groupe de caractères.

  • METAR pour le rapport d'observation édité à l'heure fixe
  • SPECI message émis lorsqu'il y a eu un changement significatif de temps (qui se produit entre les heures fixes de production des messages METAR).

Vent[modifier | modifier le code]

Les trois premiers chiffres indiquent la direction en degrés (par rapport au nord vrai[5],[4]), par rapport au plus proche multiple de 10°. Si le vent est inférieur à 3 nœuds, alors le message peut contenir le code VRB.

Les deux chiffres suivants indiquent la vitesse moyenne du vent. En cas de vent en rafale, il y a un G (Gusting) accolé puis la vitesse du vent en rafale[4].

Enfin il y a l'unité utilisée:

  • KT pour Knots (Nœuds)
  • KMH pour kilomètres par heure[6]
  • MPS pour mètres par seconde.

Visibilité[modifier | modifier le code]

Un groupe de chiffres qui correspond à la visibilité moyenne (ou minimum). Il peut être suivi de direction. S'il n'y a pas de variation de direction détectable, NDV peut être ajouté. La visibilité est mesurée en mètres (et en milles terrestres ou statute miles en Amérique du Nord, auquel cas SM est ajouté[4]).

Portée visuelle sur piste[modifier | modifier le code]

La désignation de la piste, précédée de R, est suivie de barre oblique et la portée en mètres (ou en pieds aux États-Unis). La portée visuelle de piste peut être précisée[4] :

  • de l'unité de mesure (si ce n'est pas l'unité par défaut)
    R02/0400FT → portée visuelle de piste sur la piste 02 de 400 pieds
  • de la tendance (N=pas de changement, U=Up, D=Down)
    R02/0750N → portée visuelle de piste sur la piste 02 de 750m sans changement
  • d'un intervalle:
    R24/0900V2000U → portée visuelle de piste sur la piste 24 de 900 à 2000 m en amélioration
  • Une indication de valeur maximale avec la lettre P=Plus
    R26/800VP1500 → portée visuelle de la piste 26 entre 800 m et au moins 1500 m

Détail du temps[modifier | modifier le code]

C'est le groupe ou les groupes de lettres entre la visibilité horizontale (ou RVR, s'il est présent) et les nuages. On peut le décomposer comme ceci[4],[6],[7] :

Un qualificateur d'intensité :

  • "-" pour faible
  • rien pour modéré
  • "+" pour fort.

Un qualificatif de description du phénomène météorologique :

Abréviation Description
VC Au voisinage (in ViCinity)
MI Mince (MInce)
PR Partiel (PaRtial)
DR Chasse basse (low DRifting)
BL Chasse haute (BLowing)
FZ Se congelant (FreeZing)
RE Récent (REcent)
BC Bancs (BanCs)
SH Averse (SHower)
XX Violent

Puis le type du phénomène qui se décline en trois groupes :

Les précipitations qui atteignent le sol :

Code METAR Signification Origine de l'abréviation
RA Pluie RAin
SN Neige SNow
GR Grêle GRêle
DZ Bruine DriZzle
PL Granules de glace ice PeLlets
GS Neige roulée (ou grésil) GSil
SG Neige en grains Snow Grains
IC Cristaux de glace Ice Crystals
UP Précipitation inconnue (stations automatiques) Unknown Precipitation

Des obstacles à la vue :

Code METAR Signification Origine de l'abréviation
BR Brume BRume
FG Brouillard FoG
HZ Brume sèche HaZe
FU Fumée FUmée
SA Sable SAnd
DU Poussière DUst
VA Cendres volcaniques Volcanic Ash


D'autres types :

Code METAR Signification Origine de l'abréviation
PO Tourbillon de poussière/sable POussière
SS Tempête de sable SandStorm
DS Tempête de poussière DustStorm
SQ Lignes de grains SQualls
+FC Tornade ou Trombe marine +Funnel Cloud
FC Trombe Funnel Cloud
TS Orage ThunderStorm

Nuages[modifier | modifier le code]

Le groupe de trois lettres indique la proportion de ciel couvert par la couche nuageuse au-dessus de la station d'observation météo. Cette proportion de ciel est mesurée en octas (fraction en 8e de ciel couvert)[4],[6],[7].

  • FEW : few, quelques nuages, 1/8 à 2/8 du ciel couvert (1 à 2 octas) ;
  • SCT : scattered, épars, 3/8 à 4/8 du ciel couvert (3 à 4 octas) ;
  • BKN : broken, fragmenté, 5/8 à 7/8 du ciel couvert (5 à 7 octas) ;
  • OVC : overcast, couvert, 8/8 du ciel couvert (8 octas) ;
  • NSC : aucun nuage d'une hauteur inférieure à 5 000 pieds ou sous l'altitude minimale de secteur (si celle ci-est plus élevée). Aucun cumulonimbus ou cumulus bourgeonnant, quel que soit leur altitude. Quand ces conditions sont respectées, on utilise le codage NSC (No Significant Clouds)[8].

Les conditions OVC et BKN désignent des plafonds, tandis que des conditions FEW et SCT désignent simplement des couches nuageuses.

Les chiffres indiqués ensuite désignent la hauteur de la base des nuages, en centaines de pieds. Ex. : BKN046 signifie 5-7 octas à 4 600 pieds.

Si des cumulonimbus ou cumulus bourgeonnants (Tower CUmulus) sont présents, CB ou TCU sont ajoutés.

Si le ciel est obscurci par les précipitations ou le brouillard, VV (Vertical Visibility) est utilisé suivi de la visibilité mesurée en pied (ou /// en cas d'impossibilité de la mesurer). Une visibilité verticale est aussi considérée comme un plafond.

Si la station est automatique et aucune présence de nuages n'a pu être détectée, NCD (No Clouds Detected) est utilisé.

Température et point de rosée[modifier | modifier le code]

Le groupe de température et point de rosée suit le groupe de nuages. L'unité de mesure est le degré Celsius. Dans le cas des températures négatives, M précède le nombre.

Pression barométrique[modifier | modifier le code]

La pression barométrique ramenée au niveau de la mer ([QNH]) est indiquée après les températures. Elle est indiquée en hectopascals, auquel cas elle est précédée de Q (QNH), ou en centièmes de pouce de mercure (aux États-Unis et sur les bases aériennes américaines), auquel cas elle est précédée de A (Altimeter)[4].

Tendance[modifier | modifier le code]

La tendance donne des indications sur l'évolution prévisible du temps. Si elle est indiquée, elle est représentée par les derniers 5 caractères qui forment un code[9] :

  • NOSIG : aucun changement significatif dans les deux heures à venir
  • BECMG : changements prévus, avec les heures de début et de fin
  • GRADU : changements prévus qui va arriver progressivement
  • RAPID : changements prévus rapidement (avant une demi-heure en moyenne)
  • TEMPO : fluctuations temporaires dans un bloc de 1 à 4 heures. Chacune de ces fluctuations ne peut durer plus d'une heure et ne s'applique jamais à plus de la moitié de la période de prévision établie.
  • INTER : changements fréquents mais brefs
  • TEND : dans les autres cas

Syntaxe[modifier | modifier le code]

Les METAR ont une syntaxe particulière, qui peut paraître assez complexe. Les termes utilisés dans ce code sont des abréviations qui proviennent de diverses langues car il s'agit d'un code international (ex. SN pour snow/neige). Cependant, les abréviations sont le plus souvent anglophones.

Les unités sont également variables mètres ou miles pour la visibilité, mètres ou pieds pour le RVR, nœuds, kilomètres par heure ou mètres par seconde pour la vitesse de vent, hectopascals ou pouces de mercure pour la pression barométrique. L'usage de ces unités différentes provient de l'histoire du développement de l'aviation dans différents pays.

En plus des phénomènes obligatoires décrits ci-dessus, on peut avoir des sections supplémentaires comme des remarques ou des précisions sur la décimale de la température. Voici la syntaxe internationale[6],[7] :

CCCC GGggZ dddff(f)Gfmfm (KMH ou KT ou MPS) dndndnVdxdxdx (VVVVDv Vx VxVxVxDv ou CAVOK) (RDR DR/VRVRVRVRI ou RDRDR/VRVRVR VRVVRVRVRVRi) w'w'(ww) (NsNsNs hshshs ou VVhs hshs ou SKC) T'T'/T'dT'd Q PHPHPHPH REw'w' (WS_TKOF_RWY DRDR et/ou WS_LDG_RWYDRDR)

CCCC Code OACI de l'aéroport
GGggZ Date
dddff(f)Gfmfm Vent
dndndnVdxdxdx Variabilité de vent
(VVVVDv Vx VxVxVxDv ou CAVOK) Visibilité
(RDR DR/VRVRVRVRI ou RDRDR/VRVRVR VRVVRVRVRVRi) portée visuelle sur piste
w'w'(ww) Temps significatif présent
(NsNsNs hshshs ou VVhs hshs ou SKC) Nuages
T'T'/T'dT'd Température et point de rosée
TX(M)TFTF/YFYFGFGFZ Température maximum à la date et heure
TN(M)TFTF/YFYFGFGFZ Température minimum à la date et heure
Q PHPHPHPH Pression au niveau de la mer
REw'w' Temps récent
(WS_TKOF_RWY DRDR et/ou WS_LDG_RWYDRDR) Conditions décollage et atterrissage

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Meteorological Service for International Air Navigation (Annex 3), OACI, coll. « Convention on International Civil Aviation »,‎ juillet 2013 (lire en ligne [PDF]), xvi, xvii et 1-6
  2. « Temps actuel », sur Administration de la navigation aérienne du Grand duché du Luxembourg (consulté le 19 juillet 2014)
  3. « Guide de décodage des METAR / SPECI / LWIS », Nav Canada (consulté le 2008-05-20)
  4. a, b, c, d, e, f, g et h Service météorologique du Canada, « Code METAR (chapitre 16) », Environnement Canada (consulté le 18 juillet 2014)
  5. Surface Weather Observation, United States Air Force, coll. « Air Force Manual 15-111 (AFMAN 15-111) »,‎ 18 septembre 2001 (lire en ligne [PDF])
  6. a, b, c et d « METAR », sur Météocentre (consulté le 18 juillet 2014)
  7. a, b et c « Explications des termes et des phénomènes météorologiques décrits par les bulletins METAR », sur La Météo en France (consulté le 18 juillet 2014)
  8. « METAR decode », sur Met Office (consulté le 18 juillet 2014)
  9. « Projet Mto : le METAR », sur Université de Valoria (consulté le 18 juillet 2014)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]