MEO Arena

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
MEO Arena
{{#if:
Le Pavilhão Atlântico de Lisbonne.
Le Pavilhão Atlântico de Lisbonne.
Généralités
Nom complet Pavilhão Atlântico de Lisboa.
Adresse Rua do Bojador
Lisbonne, Drapeau du Portugal Portugal
Coordonnées 38° 46′ 18″ N 9° 05′ 33″ O / 38.7717236, -9.092591338° 46′ 18″ Nord 9° 05′ 33″ Ouest / 38.7717236, -9.0925913  
Construction et ouverture
Construction 1998
Ouverture 1998
Architecte Regino Cruz
Utilisation
Propriétaire Ville de Lisbonne
Équipement
Capacité 20 000 places

Géolocalisation sur la carte : Portugal (administrative)

(Voir situation sur carte : Portugal (administrative))
MEO Arena

Géolocalisation sur la carte : Lisbonne

(Voir situation sur carte : Lisbonne)
MEO Arena

La MEO Arena (anciennement Pavilhão Atlântico en français : Pavillon Atlantique) est une salle polyvalente de Lisbonne au Portugal. La MEO Arena peut accueillir 20 000 spectateurs et fut construit en 1998 dans le cadre de l’Expo '98.

Les prémices[modifier | modifier le code]

Le projet d’une salle polyvalente à Lisbonne a été envisagé dès les premières discussions autour du schéma directeur de l’Expo ’98. À l’époque, la ville manquait d’une infrastructure à usages multiples pouvant accueillir des concerts, des congrès et des événements sportifs de grande ampleur. Les lieux existants, aussi bien à Lisbonne qu'ailleurs au Portugal, avaient soit des capacités limitées (4 000 spectateurs au maximum), soit étaient peu flexibles, notamment concernant les événements non-conventionnels comme des compétitions sportives en salle. Les lieux existants n’avaient pas les capacités et les infrastructures requises, d’un point de vue technique, pour accueillir les grands concerts ou les grosses comédies musicales, ainsi que pour leur permettre une vraie couverture médiatique en direct.

Le pays avait besoin d’une salle de spectacle pour combler le vide entre les petites structures couvertes comme le Colisée de Lisbonne, et les grands stades ouverts. Le Portugal ne pouvait donc pas accueillir de grands championnats de sport en salle, et aucun grand concert ne pouvait se dérouler lors des saisons froides et pluvieuses.

La décision de construire le Pavillon atlantique au cœur de l’Expo ’98 lui offrit un rayonnement bien au-delà de la ville de Lisbonne elle-même. La proximité avec la gare do Oriente (le plus important centre de transport public du Portugal) et plusieurs routes majeures permet à cette infrastructure de drainer des spectateurs à travers tout le pays.

Shakira détient le record d’affluence du Pavillon quand, le 4 avril 2007, 20 000 fans assistèrent à son concert de la tournée Oral Fixation Tour. L’artiste colombienne détenait déjà ce record puisqu’elle avait réuni 19 136 spectateurs lors de sa soirée du Tour Of The Mongoose du 27 avril 2003.

Un projet innovant[modifier | modifier le code]

La bâtiment a été dessiné par l’architecte portugais Regino Cruz qui est l’auteur de plusieurs bâtiments officiels et d’immeubles de bureaux au Brésil et au Portugal, en association avec l’agence Skidmore, Owings & Merrill (SOM).

SOM avait reçu le premier prix lors de concours pour les stades olympiques de Manchester et Berlin, et est l’auteur de plusieurs projets de salles de sport aux États-Unis (Portland, Philadelphie, Oakland ou Minneapolis). L’agence a aussi participé au projet de la tour Vasco de Gama située au nord du Parc des Nations à Lisbonne. La forme du Pavillon atlantique rappelle aussi bien un engin spatial qu’une limule. Une telle forme exigeait une réflexion originale sur sa mise en œuvre, aussi bien structurale que symbolique. Par exemple, le toit repose sur une charpente en bois dessinée comme la coque inversée d’une nef. En cohérence avec les thèmes majeurs de l’exposition autour des océans et des découvertes portugaises du XVe siècle, le bois fut préféré au béton ou au métal.

Les principaux objectifs du projet étaient : 1) minimiser l’impact visuel généré par une telle masse ; 2) la maîtrise rationnelle de l’énergie ; 3) rendre aisé les flux entrant et sortant des spectateurs.

La façade principale est orientée vers le sud, ce qui augmente son exposition au soleil pendant les mois d’hiver, tout en ayant une protection contre l’ensoleillement direct en été. Ainsi les coûts pour réchauffer ou refroidir le bâtiment sont réduits.

Océans et Utopie[modifier | modifier le code]

Pendant l’exposition le bâtiment était appelé Pavillon de l’Utopie et a accueilli le spectacle « Océans et Utopie. »

Alors que dans les autres principaux pavillons de l'Expo '98 (comme ceux du Portugal, de la Connaissance des mers ou du Futur) l’approche du thème principal sur les océans avait des perspectives artistiques, scientifiques ou historiques, sur la scène du Pavillon de l'Utopie c’est une approche plus symbolique, onirique et magique qui a prévalu. Ainsi durant les 132 jours qu’a duré l’exposition, il fut un espace ouvert à l’imagination, reflétant les peurs, les mythes et les légendes qui, à travers l’histoire, ont été associés au monde de la mer.

Les visiteurs purent suivre les pérégrinations de Dédale, des dieux grecs, des héros mythiques comme Hercule, ainsi que des tableaux hauts en couleur représentant la naissance de l'humanité et des dieux, le Big Bang, le Déluge, l'Atlantide, l'ère des Découvertes, des voyages spatiaux, etc. Le spectacle, écrit par François Confino et Philippe Genty, produit par Gilbert Rozon et ayant quatre représentations par jour, mélangeait les éléments classiques du théâtre et de la technologie multimédia moderne.

Concerts[modifier | modifier le code]

Mariza au Pavilhão Atlântico

Artistes internationaux :

Britney Spears se produira pour la première fois au Pavilhão Atlântico (Lisbonne) le 9 novembre 2011 à l'occasion de sa tournée internationale Femme Fatale Tour.

Un concert d'Elton John était programmé pour le 26 juin 2009, mais il fut annulé.

Artistes portugais :

Artistes brésiliens :

Cérémonies :

Partenariat[modifier | modifier le code]

Le Pavillon atlantique est membre de l’ATL (Association du Tourisme de Lisbonne) et un membre actif de l’EAA (association de salles de spectacle européennes). Par ces biais il entretient des liens importants avec les principaux auditoriums d’Europe et bénéficie de synergies et d’économies d’échelle.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]