M61 Vulcan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir M61 et Vulcan.
Flag of the United States.svg M61 Vulcan
Image illustrative de l'article M61 Vulcan
Présentation
Pays États-Unis
Type canon équipant les avions de combat
Munitions 20×102mm
Fabricant General Electric
Période d'utilisation 1959
Durée de service 1959 - aujourd'hui
Poids et dimensions
Longueur du canon 1,827 m
Caractéristiques techniques
Architecture Gatling
Cadence de tir 6 000 coups par minute
Vitesse initiale 1 050 m/s
Variantes M163 VADS

Le M61 Vulcan est une arme hexatubes (6 canons) d'un calibre de 20 mm (20 × 102 mm) avec grande cadence de tir, utilisant le principe de la mitrailleuse Gatling.

Elle fut développée aux États-Unis. Elle est depuis les années 1960 le principal canon équipant les avions de combat des États-Unis, du vénérable B-52 aux chasseurs de dernière génération F-22 ; seul le A-10 a un canon différent, le GAU-8 Avenger de 30 mm antichar. Il est cependant de plus en plus abandonné dans ce rôle au profit de missiles air-sol.

Il sert aussi d'arme antiaérienne, sur le M163 VADS, une variante du véhicule blindé M113 dédiée à la lutte antiaérienne, et dans le Phalanx CIWS, un système de défense pour les navires.

Utilisation dans les avions de combat[modifier | modifier le code]

Munitions pour les canon d'un AC-130
Vue de côté du M61

Le M61 Vulcan a été initialement utilisé par les chasseurs de l'USAF comme le F-104 Starfighter. Ce canon a été utilisé sur le F-105 Thunderchief dans les combats aériens contre les avions de combats MiG de construction soviétique au-dessus du Vietnam. Il a été installé dans les versions de l'USAF de l'A-7D où il a remplacé le canon naval standard ainsi que les Gunships AC-130 Spectre

Le Vulcan a été installé sur les F-106 Delta Dart, les F-111 Aardvark et les F-4 Phantom. Il a été aussi adopté comme standard sur le F-15 Eagle, le F-14 Tomcat, le F-16 Fighting Falcon et le F/A-18 Hornet. L'avion italo-brésilien AMX International AMX et les F-22 Raptor en ont été équipés.

Actuellement, la seule munition utilisée par les canons Vulcan des avions américains est la PGU-28. Dans son rôle d'appui aérien rapproché, les versions évoluées de cette munition permettent de tirer à 4 000 m de la cible, tout en bénéficiant d’une meilleure précision[1].

Versions[modifier | modifier le code]

  • M61A1 : Version originelle du Vulcan pesant 114,5 kg. La mise en rotation du canon s'effectue soit électriquement soit hydrauliquement. Il équipe entre autres les F-104, les AMX, les A-7 Corsair II, les F-4 Phantom II, les F-14 Tomcat, les F-15 Eagle, les F-16 Fighting Falcon, les premières versions du F/A-18A/B Hornet, les F-111, les AC-130H Spectre ainsi que les pods canon SUU-16/A et SUU-23/A[2].
  • M61A2 : Version allégée du M61A1 pesant 93 kg. Il équipe les F/A-18E/F Super Hornet et F-22 Raptor ainsi que les F-CK-1 Ching-Kuo taïwanais. Les F/A-18C/D ont par ailleurs été rééquipés de M61A2[2].
  • GAU-4 : Version auto-alimentée du M61A1 dont l'entraînement en rotation s'effectue par prélèvement des gaz sur quatre des six tubes du canon. Le démarrage de la rotation est effectué par un démarreur électrique. Le canon pèse 125 kg[2].
  • M163 VADS : Version de défense anti-aérienne montée sur châssis M113.

Armes équivalentes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Combat moderne : quelles mutations pour l’artillerie à l’aune de l’expérience afghane ?, Joseph Henrotin, 1er mars 2011
  2. a, b et c Jane's Air-Launched Weapons, 10 septembre 2010.
  3. Vidéo extraite du jeu (http://www.youtube.com/watch?v=nuSaSDKJG6I)