M52 (autoroute russe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir M52.
Route fédérale M52 « de la Tchouïa »
М52
carte

Longueur 963 km
Extrémité Nord Novossibirsk
Extrémité Sud Frontière Mongole

L'autoroute fédérale P-256, appelée aussi «route de la Tchouïa» (russe : Чуйский тракт), relie les villes de Novossibirsk, Barnaoul, Gorno-Altaïsk, jusqu'à la frontière russo-mongole.

Il s'agit d'un tronçon du réseau autoroutier d'Asie centrale, la AH4, qui relie plus largement les villes de Novossibirsk et Biïsk (en Russie), Iarantaï (en Mongolie), Ürümqi (en Chine), Islamabad et Karachi (au Pakistan).

Jusqu'au 31 décembre 2017 on peut encore l'appeler par son ancienne désignation: la route Magistrale 52, ou M52. La M52 est longue de 963 kilomètres et traverse trois sujets de la Fédération de Russie que sont, d'ouest en est : l'oblast de Novossibirsk, le kraï de l'Altaï et la république de l'Altaï.

Historiquement la «route de la Tchouïa» est le tronçon qui relie la ville de Biïsk, dans le kraï de l'Altaï, à la frontière russo-mongole, sur environ 630 kilomètres.

En 2007, la route a été asphaltée jusqu'à la frontière avec la Mongolie. Il n'y a pas de tunnel. Elle traverse les cols de la Séma à 1717 mètres, et Tchike-Taman à 1295 mètres.

Le relief alterne plaines, steppes, montagnes. De Novossibirsk à Biïsk, elle longe la rive droite de l'Ob sur un terrain plat. Puis elle rejoint la partie steppique de l'Altaï avant de grimper le mont Babyrgan, à 1008 mètres, et rejoindre la république de l'Altaï. Elle y franchit quelques cols et les deux bassins que sont les steppes de Kouraï et de la Tchouïa.

Sur les autres projets Wikimedia :