M22

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir M22 (homonymie).

M22

alt=Description de l'image M22atlas crop.jpg.
Données d'observation
Époque J2000.0
Type d'objet Amas globulaire
Ascension droite (α) 18h 36m 24,20s
Déclinaison (δ) -23° 54′ 12,3″
Distance 10 400 a.l (∼3 190 pc)
Magnitude apparente (V) +5,1
Dimensions apparentes 29 minutes d'arc
Constellation Sagittaire
Découverte
Découvreur(s) Abraham Ihle
Date 1665
Désignations M22, NGC 6656

M22 est l'amas globulaire le plus lumineux de la constellation du Sagittaire (magnitude apparente : +5,1).
Il a été découvert par Abraham Ihle en 1665.

Caractéristique[modifier | modifier le code]

Cet amas globulaire est l'un des plus proches de la Terre : il ne se situe qu'à 10 000 années-lumière, ce qui lui vaut de couvrir une région du ciel de même aire que celle couverte par la Lune (29 minutes d'arc).

L'amas contient environ 100 000 étoiles mais seulement une trentaine d'étoiles variables.

C'est aussi l'un des rares amas globulaires, avec M15, à abriter une nébuleuse planétaire, portant le nom de IRAS 18333-2357, découverte par le satellite IRAS.

Contrairement à M15, l'amas ne possède pas de concentration centrale marquée.

Observation[modifier | modifier le code]

L'amas est visible à l'œil nu dans de bonnes conditions. Il a un bel aspect dans une paire de jumelles, bien qu'aucune de ses étoiles ne puissent être résolues. Dans un télescope de 114 mm, de nombreuses étoiles peuvent être résolues, et l'amas est très beau. Dans un 200 mm, la vision devient féerique : une bonne partie des étoiles sont résolues, y compris dans le centre (du fait de l'absence de concentration centrale), ce qui le rend d'autant plus beau ! Si vous êtes expérimenté et voulez passer à l'étape supérieure, essayez d'observer la fameuse nébuleuse planétaire : elle peut être observée avec un télescope de 300 mm muni d'un filtre UHC.

Liens externes[modifier | modifier le code]