M16 (amas ouvert)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir M16.

M16

Description de l'image  Eagle Nebula from ESO.jpg.
Données d'observation
Époque J2000.0
Type d'objet Amas ouvert associé
à une région HII
Ascension droite (α) 18h 18m 48,2s
Déclinaison (δ) -13° 48′ 26″
Distance 7 000 a.l (∼2 150 pc)
Magnitude apparente (V) +6,4
Dimensions apparentes 7 minutes d'arc
Constellation Serpent
Découverte
Découvreur(s) De Chéseaux
Date 1746
Désignations M16, NGC 6611

M16, situé dans la queue du Serpent, est un amas ouvert d'étoiles enveloppé d'une nébuleuse : la nébuleuse de l'Aigle.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'amas ouvert fut découvert par Jean-Philippe de Chéseaux en 1746, mais Charles Messier ne l'a ajouté dans son catalogue qu'en 1764, date à laquelle il découvrit aussi la nébulosité dans laquelle baigne l'amas. William et Caroline Herschel n'ayant probablement pas découvert immédiatement la double nature de cet objet, les catalogues anglo-saxons ont donné à l'amas ouvert la référence NGC 6611 et ce n'est qu'en 1908 que la nébuleuse reçut la référence IC 4703.

La première photographie de la nébuleuse, prise par E. E. Barnard, date de 1895. Plus récemment, les images acquises par le télescope spatial Hubble en 1995 montrent que la nébuleuse de l'Aigle est une pouponnière d'étoiles, en termes plus scientifiques une région HII ; ces images spectaculaires resteront parmi les plus médiatisées du télescope spatial et auront marqué le début d'une grande série.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

L'amas est constitué de jeunes étoiles bleues de type O et B qui sont nées de la nébuleuse de l'Aigle et qui ionisent le gaz de cette même nébuleuse, ce qui ne manque pas de lui donner une teinte caractéristique dans les gros télescopes. Des étoiles sont d'ailleurs encore en cours de formation. La région centrale de la nébuleuse montre une belle architecture en colonnes, appelées « Piliers de la création » (Pillars of Creation) depuis leur redécouverte par le télescope spatial ; dans ces piliers de gaz de l'ordre de trois années-lumière de long naissent les étoiles de l'amas, d'où leur nom. M16 nous est distant de 5 500 à 7 000 années-lumière selon les sources.

Observation[modifier | modifier le code]

Aux jumelles, on peut voir la nébuleuse sous la forme d'une tache diffuse et une dizaine d'étoiles de l'amas. Un télescope de 200 mm de diamètre équipé d'un filtre interférentiel permet de voir plus facilement les contours de la nébuleuse. Quant aux piliers, magnifiques sur les photographies des grands télescopes, ils restent difficilement accessibles dans des instruments d'amateurs, sinon en imagerie.

Liens externes[modifier | modifier le code]