M15 (amas globulaire)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir M15.

M15

alt=Description de l'image Messier object 015.jpg.
Données d'observation
Époque J2000.0
Type d'objet Amas globulaire
Ascension droite (α) 21h 29m 58,38s
Déclinaison (δ) +12° 10' 00,6"
Distance 33 000 a.l (∼10 100 pc)
Magnitude apparente (V) +6,2
Dimensions apparentes 12,3 minutes d'arc
Constellation Pégase
Découverte
Découvreur(s) Giovanni Domenico Maraldi
Date 1746
Désignations M15, NGC 7078

M15 est un amas globulaire situé dans la constellation de Pégase, à la limite de visibilité à l'œil nu. C'est l'un des amas globulaires les plus denses de la Galaxie.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'amas a été découvert par Giovanni Domenico Maraldi en 1746 alors qu'il recherchait la comète de De Cheseaux : il le décrivit comme une étoile floue constituée de plusieurs étoiles. En 1760 il fut intégré dans le catalogue Messier qui y vit plutôt, comme pour la plupart des objets qu'il a catalogués, une « nébuleuse sans étoiles ». Une fois encore, cet amas fut résolu en étoiles par William Herschel en 1783. En 1927, des photos prises à l'observatoire du Mont Wilson permirent d'y découvrir une nébuleuse planétaire, Pease 1.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

L'amas est l'un des plus denses connus : son noyau a subi une contraction par le passé, peut-être due à un trou noir. Cet effondrement du noyau est connu chez d'autres amas comme M30. L'amas contient beaucoup d'étoiles variables (110), ce qui a permis d'en estimer la distance à 33 000 années-lumière. L'amas abrite aussi un nombre important de pulsars et d'étoiles à neutrons, restes d'étoiles massives « mortes » lors de la jeunesse de l'amas. Enfin, il est l'un des très rares amas à renfermer une nébuleuse planétaire, Pease 1, dans sa périphérie.

Observation[modifier | modifier le code]

Pour repérer l'amas, il suffit de prolonger l'axe Thêta Pegase - Enif de 4° vers le NE. La magnitude de l'amas permet de le repérer avec la moindre paire de jumelles sous la forme d'une nébulosité. Un télescope de 200 mm de diamètre peut permettre de résoudre la périphérie de l'amas en étoiles, mais certainement pas le noyau. Avec des instruments de 350 mm ou plus, il est possible de repérer la nébuleuse planétaire Pease 1, si l'on prend une photographie à longue pose.

Liens externes[modifier | modifier le code]