Mœlibée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mélibée.

Coenonympha hero

Mœlibée

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Coenonympha hero

Classification
Règne Animalia
Embranchement Arthropoda
Classe Insecta
Ordre Lepidoptera
Famille Nymphalidae
Sous-famille Satyrinae
Genre Coenonympha

Nom binominal

Coenonympha hero
(Linnaeus, 1761)

Statut de conservation UICN

( VU )
VU A1cde : Vulnérable

Statut CITES

Sur l'annexe IV  de la CITES Annexe IV , Rév. du 04-02-1977
Coenonympha hero

La Mœlibée ou Mélibée ou Fadet de l'Elyme (Coenonympha hero) est un papillon appartenant à la famille des Nymphalidae, à la sous-famille des Satyrinae et au genre Coenonympha.

Dénomination[modifier | modifier le code]

Coenonympha hero a été nommé par Carl von Linné en 1761.

Synonymes: Papilio hero Linnaeus, 1761[1].

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

Le Mélibée ou Mœlibée ou Fadet de l'Elyme se nomme Scarce Heath en anglais et Wald-Wiesenvögelchen en allemand[2],[1].

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

  • Coenonympha hero latefasciata (Matsumura, 1925)
  • Coenonympha hero perseis (Lederer, 1853)
  • Coenonympha hero pilwonis (Matsumura, 1925)
  • Coenonympha hero sabaeus (Fabricius, 1775) dans le nord-est de l'Europe et l'ouest de la Sibérie[1].

Description[modifier | modifier le code]

Le Mélibée est un petit papillon au dessus de couleur marron orné d'un ocelle à l'apex des antérieures et d'une bande antémarginale orange et d'une ligne d'ocelles aux postérieures.

Le revers marron ou ocre suffusé de marron chez la femelle est marqué d'une bande antémarginale orange présente aussi dans l'angle anal, avec aux antérieures un ocelle à l'apex et aux postérieures une bande blanche irrégulière et une ligne submarginale d'ocelles pupillés et cernés d'orange.

Biologie[modifier | modifier le code]

Période de vol et hivernation[modifier | modifier le code]

Il vole en une seule génération, de mi-mai à début juillet[3].

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Ses plantes hôtes sont Elymus arenarius, Hordeum marimum, Hordelymus europaeus[3].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

Il est présent dans le nord-est de l'Europe, à l'Oural, l'ouest de la Sibérie, la Mongolie et en Asie tempérée jusqu'en Corée et au Japon[1].

En Europe, il est présent sous forme de petits isolats en France, Suisse, Allemagne puis de la Pologne au sud de la Scandinavie et à la Russie[3],[4].

En France métropolitaine, il est présent dans le Puy-de-Dôme, la Nièvre, la Saône-et-Loire et le Jura[5]. Suivant d'autre sources il est présent dans les départements du nord-est de la France, mais n'a pas été inventorié depuis 1980 dans la plupart d'entre eux[2].

En 2012, le Muséum National d'Histoire Naturelle, avec l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN), indique que son ère de répartition se limite au massif du Jura [6] , entre 500m et 1000m d'altitude, et notamment la zone Natura 2000 de la Petite Montagne.

Biotope[modifier | modifier le code]

Il réside dans les prairies humides.

Protection[modifier | modifier le code]

Le Mélibée est inscrit sur la liste des insectes strictement protégés de l'annexe 2 de la Convention de Berne, sur la liste des insectes strictement protégés de l'annexe IV de la Directive Habitats du Conseil de l'Europe concernant la conservation des habitats naturels ainsi que de la faune et de la flore sauvages du 21 mai 1992.

En France, le Mélibée est inscrit sur la liste rouge des insectes de France métropolitaine (article 2 de l'arrêté du 23 avril 2007 fixant la liste des insectes protégés sur le territoire national)[7],[8].

Femelle à gauche

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d funet
  2. a et b lepinet
  3. a, b et c Tom Tolman, Richard Lewington, Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, Delachaux et Niestlé, ISBN 978-2-603-01649-7
  4. [ lepinet]
  5. INPN répartition
  6. http://www.uicn.fr/IMG/pdf/Dossier_presse_Liste_rouge_Papillons_de_jour_de_metropole.pdf
  7. INPN Protection
  8. annexe2 de la convention de Berne

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Tom Tolman, Richard Lewington, Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, Delachaux et Niestlé, ISBN 978-2-603-01649-7.
  • Lionel G. Higgins et Norman D. Riley, Guide des papillons d'Europe, Delachaux et Niestlé, 1988, (Lausanne).