Mõisaküla

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ville et commune de Mõisaküla
(et) Mõisaküla Linn ja Vald
Blason de Ville et commune de Mõisaküla
Héraldique
Drapeau de Ville et commune de Mõisaküla
Drapeau
Ville de Mõisaküla (rouge) dans le Viljandimaa (jaune).
Ville de Mõisaküla (rouge)
dans le Viljandimaa (jaune).
Administration
Pays Drapeau de l'Estonie Estonie
Comté Viljandimaa
Statut Municipalité urbaine
Démographie
Population 839 hab. (1 janvier 2012)
Densité 435 hab./km2
Géographie
Coordonnées 58° 05′ 25″ N 25° 10′ 59″ E / 58.090278, 25.183056 ()58° 05′ 25″ Nord 25° 10′ 59″ Est / 58.090278, 25.183056 ()  
Superficie 193 ha = 1,93 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Estonie

Voir la carte administrative d'Estonie
City locator 14.svg
Ville et commune de Mõisaküla

Géolocalisation sur la carte : Estonie

Voir la carte topographique d'Estonie
City locator 14.svg
Ville et commune de Mõisaküla
Liens
Site web http://www.moisakyla.ee/

Mõisaküla (littéralement: village du manoir) est une petite ville et une Commune urbaine de la région de Viljandi en Estonie, près de la frontière lettone. Sa population est de 839 habitants[1](01.01.2012)[2]. C'est la localité la plus petite du pays qui détient les droits de ville.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'histoire de la ville commence en 1895, lorsque l'on construit la ligne à voie étroite Pernau-Walk, et qu'elle ouvre en 1896. Le seigneur du domaine d'Abia, le baron Karl von Stackelberg, donne une partie de ses terres pour la construction d'un dépôt de locomotives. Des maisons d'ouvriers se bâtissent, liées au développement du chemin de fer. La localité est reliée à Fellin (aujourd'hui Viljandi) en 1897, puis à Reval. Le baron donne encore des terrains en 1899 et la première rue est tracée. On ouvre un atelier de réparation de locomotives en 1900 et une filature de lin en 1909. Le village a une centaine de maisons et près d'un millier d'habitants à la veille de la Première Guerre mondiale. Il obtient ses privilèges de ville en 1934. Celle-ci atteint une population de 3 000 habitants à la fin des années 1930. La ville est détruite à 75 % en 1944. Sous la république socialiste soviétique d'Estonie, elle était connue pour son industrie de métallurgie.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. (et) « Omavalitsusüksuste võrdlus », Portail de l'office statistique régional (Statistikaameti piirkondlik portaal),‎ 1 janvier 2012 (consulté le 27 juillet 2012)
  2. elle était de 884 habitants au 1er janvier 2010, de 1 081 habitants en 2007 et de 964 habitants en 2009