Mînâkshî

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mînâkshî (ou Meenakshi en anglais) est, dans l'hindouisme, une princesse-déesse femme de Shiva[1]. Son nom signifie œil akshi de poisson mina. Selon une légende, elle est née avec des yeux en forme de poisson, une légère odeur de poisson et un troisième sein. Toutes ces singularités ont disparu lorsqu'après maintes batailles victorieuses, elle a rencontré son futur mari.

Elle est tutélaire de Madurai en Inde du sud, où un temple lui est consacré et où un festival grandiose célèbre chaque année son mariage.

Élevée en guerrière émérite, elle régna à la suite de son père, conquérant le "monde entier" jusqu'au jour où, parvenue devant Shiva, dans les Himalayas, elle fut envahie de timidité et d'une réserve féminine face à son époux, le Grand Yogi, Shiva.

Ce mythe est parfois interprété comme reflétant la volonté de l'orthodoxie brahmanique de soumettre le sud dravidien de l'Inde[réf. nécessaire], dont l'un des aspects - et non des moindres- était le statut d'égalité des hommes et des femmes[réf. nécessaire].

Minakshi Devi[modifier | modifier le code]

Elle porte également le nom de Minakshi Devi. Comme marque de respect, son nom complet est Śrī Mînâkshî Devî.

Tout comme ceux des poissons, les yeux de Minakshi Devi sont toujours ouverts, scrutant l'âme de ses fidèles.


Références[modifier | modifier le code]

  1. The A to Z of Hinduism par B.M. Sullivan publié par Vision Books, page 135, ISBN 8170945216

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sri Minakshi