Métro d'Amsterdam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Métro d'Amsterdam
(nl)Amsterdamse metro
Image illustrative de l'article Métro d'Amsterdam
Une rame de série M5 quittant la station Kraaiennest sur la ligne 50.

Situation Drapeau : Pays-Bas Amsterdam
Type Métro, Métro léger
Entrée en service 14 octobre 1977
Longueur du réseau 42,5 km
Lignes 4 (1 en construction)
Stations 52
Fréquentation 214 000 voyageurs/jour
Écartement des rails 1 435 mm
Exploitant GVB
Vitesse moyenne 35 km/h
Vitesse maximale 70 km/h
Lignes du réseau 50, 51, 53, 54
Réseaux connexes Tramway d'Amsterdam, Autobus d'Amsterdam

Image illustrative de l'article Métro d'Amsterdam
Les tracés des différentes lignes du réseau ; la ligne 52 (en construction) n'y figure pas.

Le métro d'Amsterdam, ouvert en 1977, est un mélange de métro et de tramway rapide (surnommé Sneltram) desservant la ville d'Amsterdam et son agglomération.

La GVB (Gemeentelijk Vervoerbedrijf) exploite le métro d'Amsterdam ainsi que les tramways, ferry et un certain nombre de lignes de bus. Tous ces moyens de transport mettent en œuvre un système de tarification unifié qui permet d'utiliser le même ticket dans tous les modes de transport.

Le métro d'Amsterdam comprend 4 lignes numérotées de 50 à 54 : la ligne 50 assure la liaison entre le sud est et l'ouest sans passer par le centre ville ; elle est semi-circulaire. Les lignes 51, 53 et 54 ont un tronc commun de la gare centrale jusqu'à la station Spaklerweg. Elles desservent ensuite différentes banlieues du sud de la ville : respectivement Amstelveen-Sud, Gaasp et Bijlmermeer. La ligne 52, actuellement en construction, ouvrira en 2017, et n'aura pas de voie commune avec une autre ligne du réseau.

Le métro utilise un écartement standard de rail alors que le courant est fourni par un troisième rail. La ligne 51 est une ligne hybride entre métro lourd et métro léger dans la mesure où elle emprunte aux autres lignes souterraines de métro le tronçon entre Amsterdam-Central et Sud/WTC, et la voie du tramway entre Zuid/WTC et Amstelveen Centrum, continuant par la suite jusqu'à Westwijk en étant alimentée à 600 Volts par caténaire de tramway.

Histoire du métro[modifier | modifier le code]

La ville d'Amsterdam dût faire face, après la Seconde Guerre Mondiale, à une forte croissance démographique entraînant une augmentation importante du trafic. Elle disposait à l'époque d'un réseau de tramway bien conçu, mais qui ne sortait pas des limites d'avant guerre de la ville. Finalement la municipalité décida en 1965, comme c'était alors la mode dans beaucoup de pays d'Europe, de remplacer le tramway par un métro souterrain. Ce choix devait permettre de relier de manière efficace les banlieues au Centre Ville. Le réseau projeté devait comprendre 4 lignes :

  • Une ligne Nord Sud
  • Une ligne Sud Ouest - Sud Est
  • Une ligne Est - Ouest
  • Une ligne circulaire

Bien que la ligne Nord-Sud devait avoir le plus gros trafic, on voulu d'abord commencer par la ligne Sud Ouest - Sud Est. Comme cette ligne devait avoir la section souterraine la plus faible et qu'on avait alors aucune expérience de ce genre de travaux, on décida de démarrer par cette ligne. En effet, il faut rappeler que la ville d'Amsterdam est construite sur des marais et qu'il risquait donc d'y avoir des infiltrations majeures dans les tunnels. Mais comme ces travaux suscitèrent beaucoup de critiques et que le cout avait été sous-estimé, le gouvernement national décida peu de temps avant son inauguration (1977) d'abandonner la construction d'un réseau de métro.

Finalement le 14 octobre 1977, le tronçon de métro entre Weesperplein et Gaasperplas par Holendrecht fut ouvert. Les troncons étaient utilisés par les lignes 53 (nommée Gaasperplaslijn) et 54 (nommée Geinlijn). Trois ans plus tard, les deux lignes atteignirent la gare centrale d'Amsterdam. En 1982, la ligne 54 fut prolongée jusqu'à Gein (d'où elle tient son nom).

La ligne 51 (Amstelveenlijn) ouvrit en 1991 ; c'est en réalité un tramway rapide (Sneltram) qui partage avec le métro le tronçon Gare centrale - Spaklerweg. Ensuite elle circule sur des voies communes avec la ligne 50 (Ringlijn) et se sépare de celle-ci à la station Zuid/WTC . Comme l'Amstelveenlijn est un tramway, son gabarit est plus étroit et en conséquence des emmarchements permettent de combler la distance entre la rame et les quais. En 2004 un prolongement de la partie sud jusqu'à la gare Westwijk fut inauguré.

La Ringlijn (ligne 50), ouverte le 1er juin 1997, circule complètement en surface, essentiellement sur des viaducs, afin d'éviter les nombreux marécages et donc de réduire le coût des travaux. De manièrement typiquement néerlandaise, un wagon est attelé à chaque rame pour le transport de vélos. (38 % des déplacements quotidiens à Amsterdam s'effectuent en vélo.) Bien qu'il fût prévu que cette ligne devienne une ligne circulaire, son achèvement est incertain du fait du coût de ses deux traversées fluviales, afin de rejoindre l'autre berge et ainsi boucler la boucle.

Le Réseau[modifier | modifier le code]

Ligne Désignation Trajet Ouverture Stations Fréquentation (2009)
50 Gvba50.svg Ringlijn Isolatorweg ↔ Gein 1997 20 100 200 voyageurs/jour
51 Gvba51.svg Amstelveenlijn Westwijk ↔ Gare centrale 1990 29 60 800 voyageurs/jour
52 Gvba52.svg Noord/Zuidlijn Station Zuid ↔ Buikslotermeerplein 2017 8 -
53 Gvba53.svg Gaasperplaslijn Gaasperplas ↔ Gare centrale 1977 14 60 600 voyageurs/jour
54 Gvba54.svg Geinlijn Gein ↔ Gare centrale 1977 15 73 500 voyageurs/jour

Les rames[modifier | modifier le code]

Le parc du métro d'Amsterdam est composé de 106 rames appartenant à 3 séries distinctes.

Séries M1 à M3[modifier | modifier le code]

Rame de la série M1-M3 construite par LHB.

Les séries M1, M2 et M3 comportant les rames numérotées 1 à 44 comportent 3 sous-séries (1-3, 5-37 et 38-44), qui furent construites par le constructeur allemand LHB de Salzgitter entre 1973 et 1980. Les rames se composent de 2 wagons en aluminium.

  • Longueur : 37,5 m
  • Largeur : 3 m
  • Masse à vide : 54 t
  • Masse en charge : 75 t
  • Vitesse maximum : 70 km/h
  • Puissance : 4 x 195 kW
  • Alimentation : 750 Volts

Elles sont alimentées par 3e rail ; toutefois pour circuler dans le dépôt, elles disposent d'un petit pantographe. 4 rames au maximum peuvent être accouplées. Les rames 1 à 4 (1973) étaient à l'origine les prototypes du métro de Amsterdam et devaient être retirées du service après l'ouverture de la ligne de l'est. En 1980 on décida de les garder et de commander des rames similaires. Ces séries circulent essentiellement sur la ligne 50. Depuis 2008, les rames des séries M1 à M2 sont remplacées par les nouvelles rames M5.

Série S1 à S2[modifier | modifier le code]

Rame de tramway rapide de la série S1/S2 construite par La Brugeoise et Nivelles, à la station Poortwachter.

Les séries S1 et S2 composées des rames numérotées 45-69 ont été construites en deux sous-séries (45-57 et 58-69) par la société belge La Brugeoise et Nivelles (BN) et livrées entre 1990 et 1994.

  • Longueur : 30,6 m
  • Largeur : 2,65 m
  • Masse à vide : 48,5 t
  • Masse en charge : 72 t
  • Vitesse maximum : 70 km/h
  • Puissance : 6 x 77 kW
  • Alimentation : 600/750 Volts

Les rames S1 à S2 sont entrées en service sur la ligne 51. À la station Zuid/WTC s'effectue le passage du système d'alimentation par caténaire au 3e rail et inversement. À partir de cette station, les rames malgré leur 2,65 mètres de largeur desservent de vraies stations de métro qui nécessitent la mise en œuvre des emmarchements qui comblent l'écart de 35 cm avec les quais. Deux rames au maximum peuvent être accouplées car les quais des stations Buitenveldert et Amstelveen ne mesurent que 65 mètres de long, même si techniquement quatre rames peuvent être accouplées.

Série M4/S3[modifier | modifier le code]

Rame de la série M4/S3 construite par CAF, à la station Isolatorweg.

Les rames de la série M4/S3, numérotées de 70 à 106 ont étés construites par la société Construcciones y Auxiliar de Ferrocarriles (CAF) à Beasain, en Espagne et furent livrées entre 1996 et 1997.

  • Longueur : 30,9 m
  • Largeur : 2,7 m
  • Masse à vide : 48 t
  • Masse en charge : 72 t
  • Vitesse maximum : 70 km/h
  • Puissance : 6 x 70 kW
  • Alimentation : 750 Volts

Les rames sont alimentées par 3e rail. Les rames 70-73 qui forment la sous-série S3, possèdent en plus de grands pantographes utilisés sous caténaire pour la ligne 51 contrairement aux rames de la série M4 qui ne disposent que de petits pantographes permettant de circuler dans le dépôt. Quatre rames au maximum peuvent être accouplées. Une des caractéristiques de ces rames est le faible nombre de portes, 2 par côté au lieu des 3 habituelles.

Série M5[modifier | modifier le code]

Une rame de série M5 du constructeur Alstom.

La série M5 doit remplacer les séries M1-M3 qui sont maintenant en service depuis 30 ans. Elles doivent également assurer le service sur la nouvelle ligne Nord-Sud (ligne 52) dont l'ouverture est prévue pour 2017. Celles-ci auront une largeur de 3 mètres comme les séries M1-M2, une hauteur de 2,30 mètres. La longueur est de 116 mètres pour 6 voitures à 4 portes par côté soit 1 de plus que les rames M1/M3 et le double des rames M4/S3. Les rames seront à plancher bas équipées de 174 sièges disposés en long pour une capacité totale de 1360 passagers[1].

La place du conducteur devrait se trouver comme dans M1-M3 au milieu de la cabine. En outre, la cabine sera climatisée. La série possèdera la possibilité de fonctionner en mode automatique.

Une commande a été passée le 19 février 2010 auprès d'Alstom pour 23 rames de la gamme Métropolis pour 209 millions d'euros[2] avec des premières livraisons dès le printemps 2012.

Une levée d'options sur cinq rames a lieu en février 2013 pour un total de 42 millions d'euros et un début de livraison en 2014[3].

Projets[modifier | modifier le code]

Le tunnel de la ligne 52 en travaux en 2011 : on peut déjà voir les infiltrations d'eau dûes à la présence de nombreux marécages dans la zone.

Les travaux de construction de la cinquième ligne du métro, la future ligne 52 (bleue) appelée Noord/Zuidlijn ont été entamés en 2002 et devraient s'achever en 2017. La ligne est planifiée depuis 1926 mais n'est entrée dans une phase d'études qu'en 2002. La nouvelle ligne ira de la station Zuid/WTC en direction du nord en passant par la gare centrale jusqu'à la station Buikslotermeerplein. La ligne sera dotée de 8 stations pour une longueur de 9,7 km dont 6 km en souterrain[4]. En 2003, le coût de la ligne était estimé à 1,4 milliards € mais l'estimation de 2009 monte à 3,1 milliards €[5]. Un trafic quotidien de 200 000 passagers est attendu.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Alstom dévoile le métro d'Amsterdam », sur www.mobilicites.com,‎ 27 novembre 2011
  2. Matthieu Maury, « Alstom décroche 23 métros à Amsterdam pour 200 M€ »,‎ 19 février 2010 (consulté le 5 mars 2013)
  3. (en) « Amsterdam orders long trains and seeks shorter ones »,‎ 13 février 2013 (consulté le 5 mars 2013)
  4. (nl) « Noord/Zuidlijn - Home », sur www.amsterdam.nl
  5. (en) « Barchan - Project : Metro Line 52 Noord-Zuidlijn Amsterdam », sur www.barchanfoundation.com

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]