Métissage culturel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le métissage culturel désigne le mélange d'influences culturelles distinctes au niveau musical, pictural, sculptural, vestimentaire, et linguistique.

Le métissage culturel ne correspond pas forcément au métissage « génétique » ainsi que le jazz métissé ; ainsi, par exemple, un orchestre entièrement et « réellement » polonais, intégrant des influences orientalisantes ou africaines, dans un cadre musical slave, développerait une culture musicale métissée.

On pourrait conclure que tout comme au niveau « génétique », la totalité des ensembles culturels est métissée, même si au sein de chaque ensemble, on constate bien entendu des dominantes culturelles aisément déterminables. Ainsi, la langue française est constituée en grande partie de racines grecques, grecques « romanisées », latines, celtes, etc. Certains mots auraient même des racines non-indo-européennes.

La plupart des ethnogenèses démontre que le métissage culturel est qualifiable de « volontaire », c'est-à-dire issu de choix consciemment effectués, en fonction de goûts et d'attirances libres pour des cultures au départ « étrangères ». Une partie du métissage s'effectue inconsciemment des problèmes du collège, dès lors qu'un métissage "génétique" préexiste à la naissance de l'individu.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Thule, Rivista italiana di Studi Americanistici n°16-17 Regards croisés sur l’objet ethnographique : autour des arts premiers et des métissages (sous la direction de Giulia Bogliolo Bruna), 2006.