Méthode de titrage de Fischer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La méthode de titrage de Fischer est une méthode standard utilisée en laboratoire pour déterminer le rendement en produits pétroliers que l'on peut attendre de l'extraction à partir des schistes bitumineux.

La méthode de titrage de Fischer a été mise au point à l'origine lors des premières recherches sur le charbon, menées à basse température à l'aide de cornues par Franz Joseph Emil Fischer et Hans Schrader[1]. Le procédé a été ensuite adapté pour permettre d'évaluer les gisements de schistes bitumineux en 1949 par K. E. Stanfield et I. C. Frost[2].

Références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]