Méthode d'analyse et de remontée de la valeur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

MAREVA (pour Méthode d’Analyse et de Remontée de la Valeur) est une méthode d'analyse de valeur de projets informatiques développée par l'ADAE (devenue SDAE, un service de la DGME, puis DISIC) avec l'aide du cabinet de conseil BearingPoint, en capitalisant sur l’expérience de calculs de retour sur investissement (ROI) pour de grands projets publics et de démarches comparables dans le secteur privé.

Elle a été appliquée sur les projets ADELE d'administration électronique, et les retours d'expérience sur sa pertinence ont été positifs.

Principe[modifier | modifier le code]

Dans MAREVA, la notion de valeur s'appuie sur cinq dimensions, au-delà du seul ROI :

  • nécessité du projet (elle peut être de nature technique, politique, réglementaire...) ;
  • maîtrise des risques (technique, d'organisation, sociétal, juridique) ;
  • internalités pour la sphère publique ou l’État (bénéfices pour les agents et pour les services publics) ;
  • externalités pour les particuliers ou les entreprises (gain de temps, économie d’argent, accès simplifié...) ;
  • retour sur investissement : aspect financier du projet.

Les résultats de l'analyse sont présentés sous la forme d'un graphique en étoile (radar) à cinq axes, une note littérale (A à D) étant attribuée à chaque dimension. La valeur du projet peut se lire comme l'aire sur le graphique. En outre, la forme du domaine obtenu permet de classifier les projets par type : projet interne à l'administration, projet d'infrastructure, télé-service, etc.

En pratique[modifier | modifier le code]

L'outil se présente sous la forme d'un tableur à remplir avec des données chiffrées et en répondant à des questions fermées. La méthode peut s’avérer efficace lorsqu'elle est participative.

Liens externes[modifier | modifier le code]