Méthode Alpha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Méthode Alpha est une méthode de lecture mise au point par Claude Huguenin, psychopédagogue spécialisée dans la remédiation du langage écrit, en collaboration avec Olivier Dubois, philosophe et spécialiste en psychologie cognitive. C'est une méthode syllabique pour apprendre à lire de manière ludique, en apprenant à l'enfant à associer les sons et les lettres sans passer par des textes écrits, en effet, elle va rendre notre système d'écriture ludique, l'enfant s'approprie donc le monde par le jeu.

Contexte[modifier | modifier le code]

Cette méthode syllabique naît d'une observation des instances éducatives, qui montre que l'enfant, à partir du moment où il apprend à maîtriser les phonèmes de base, réussit à déchiffrer n'importe quel mot, et par conséquent n'importe quel texte [2]. C'est donc lorsque la société a mis en lumière les avantages de la méthode syllabique, que Claude Huguenin, à partir de ses travaux a décidé de développer la méthode de la Planète des Alphas.

De plus, la méthode de la Planète des Alphas, s'inscrit dans un contexte de taux d'illettrisme grandissant. Effectivement, selon une enquête de l'INSEE datant de 2011[3], le taux d'illettrisme en France serait plutôt élevé, puisque près de 2,5 millions de personnes seraient considérées en situation d'illettrisme.

Pédagogie et Méthodologie[modifier | modifier le code]

Pédagogie[modifier | modifier le code]

La méthode Alpha est une « méthode phonique qui considère que l'écrit est une représentation symbolique du langage parlé. Il s'agit dès lors pour l'apprenti lecteur de découvrir le principe alphabétique, à savoir, comprendre que les lettres de notre alphabet représentent de manière symbolique les "sons" (phonèmes) de la parole ». Il s'agit donc ici, de réussir à matérialiser le lien son-lettres. Cette méthode s'appuie sur un conte, le but étant de raconter une histoire qui met en scène les "Alphas". Ces personnages sont à la fois forme et son de notre langage, ils ont à la fois la forme des lettres et une raison d’émettre leur son. L'enfant va donc rapidement reconnaître et identifier les sons en les associant à un graphème.

Méthodologie[modifier | modifier le code]

Le nom de chaque Alpha commence par la lettre qu’il représente. Par exemple, monsieur O est un personnage tout rond qui adore faire des bulles bien rondes en poussant des oooh ! admiratifs. Ou encore, le « f » est une fusée dont le bruit du moteur fait « fff » ! Lorsque l’enfant entend « fooo ! » parce que la fusée est tombée sur la tête de monsieur O, il doit comprendre que la parole est formée de « sons » distincts représentés par des formes graphiques déterminées, à savoir dans le cas présent que le « son » / f / est représenté par la fusée et le « son » / o / par monsieur O. Par cette méthode, on recherche à faciliter les enfants à avoir un apprentissage plus rapide de la lecture, un « déclic lecture ». La méthode de La planète des alphas est une méthode de lecture progressive. Trois niveaux d’apprentissage permettent de conduire les enfants à leur rythme vers la lecture.

Cible[modifier | modifier le code]

La méthode d’apprentissage de la lecture La planète des alphas s’adresse aux enseignants de l’école maternelle pour préparer les enfants à la lecture, aux enseignants du CP, ainsi qu'aux enseignants spécialisés et spécialistes de la rééducation dont le souci majeur est d’accompagner les enfants en difficulté (dyslexie, dysorthographie, dysphasie, dyspraxie, trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité / TDAH…). Les parents qui préparent ou enseignent à leurs enfants sont aussi des individus susceptibles d'être concernés par cette méthode.

La méthode de lecture qui est en adéquation avec les dernières avancées de la recherche et conforme aux nouvelles directives ministérielles – notamment l'arrêté du 24 mars 2006 – fait l’objet de nombreuses formations organisées par des inspecteurs de l’éducation nationale et destinées aux enseignant(e)s.

Reconnaissance[modifier | modifier le code]

Tout d'abord, cette méthode est reconnue par l'UNESCO, puisque celle-ci « est adaptée à tous les enfants de 3 à 10 ans, et est utilisée depuis 15 ans au sein de 20 000 écoles en France »[4]. En outre, la méthode de lecture La Planète des Alphas jouit du soutien de plusieurs chercheurs de renommée internationale, à savoir :

  • José Morais, professeur à l'université libre de Bruxelles (ULB) - l'un des principaux artisans des travaux de l'Observatoire national de la lecture (ONL). Ce dernier préface la méthode de lecture La Planète des Alphas.
  • Sylvain Dionnet, maître de conférence en psychologie cognitive à l’institut de formation des maîtres (IUFM) de Grenoble préface également la méthode.
  • Johannes Christophe Ziegler, directeur de recherches au CNRS apporte son soutien à la méthode.
  • Alain Content qui dirige l’un des laboratoires de recherches les plus réputés dans le domaine des sciences de la lecture (Laboratoire de psychologie expérimentale de l'université libre de Bruxelles).

De plus, la méthode de lecture La planète des Alphas bénéficie du soutien d'un député de l'Assemblée nationale.

Bien que la méthode de la planète Alpha rencontre une incompréhension dans certaines régions, comme c'est le cas pour la ville de Genève, elle est reconnue dans certains cantons tels que le Canton de Vaudet le Canton de Valais. Elle fait partie des six méthodes officielles d'apprentissage de la lecture, notamment grâce à l'appui scientifique de la fondation Archives Jean Piaget [5].

Historique[6][modifier | modifier le code]

C'est en 1995, que l'idée de créer une méthode syllabique qui met en scène les lettres de l'alphabet, est venue à Claude Huguenin. En effet, lors de ses consultations avec des jeunes en difficultés dans l'apprentissage de la lecture, elle prend conscience que de façon presque systématique, ceux-ci ont des carences au niveau du développement de la conscience phonétique. Pour elle, il est donc nécessaire de matérialiser le lien qui unit les phonèmes de la parole, c'est-à-dire les sons, aux lettres.

En 1998 et 1999, elle crée en collaboration avec Olivier Dubois, les personnages et l'histoire, qui seront la base de cette méthode syllabique. C'est l'expérimentation de la méthode auprès des enfants qui permet d'enrichir et de faire évoluer cette méthode. En effet, de nouveaux jeux pédagogiques comme le loto des Alphas ou des petites histoires viennent compléter la méthode de la Planète des Alphas au fur et à mesure. À partir de cela, cette méthode permet de couvrir la totalité de l'apprentissage de la lecture.

Entre 2004 et 2005, des classes pilotes ont été mises en place, en France et en Belgique, afin de développer et de perfectionner les outils pédagogiques tels que le guide d'utilisation, les fichiers d'activités et le matériel de référence. Ces classes permettent à Claude Huguenin de constater de façon pratique et concrète l'efficacité de sa méthode au sein d'une classe de Cours Préparatoire.

Face à la diffusion de cette technique de lecture, la méthode des Alphas nécessite de passer par une structure juridique. Les auteurs fondent donc en 2005, la société Récréalire Éditions SARL, afin de conserver l'esprit-même de la méthode.

En 2008, à la demande des maisons d'éditions germaniques, une adaptation allemande de la méthode des Alphas est créée[7].

En 2010, Claude Huguenin et Olivier Dubois élaborent un livre du maître qui décrit pas à pas l'utilisation de la méthode au sein d'une classe du Cours Préparatoire. L'ouvrage est mis à disposition des enseignants à la rentrée scolaire 2011-2012.

En 2013/2014, la méthode Alpha propose une nouvelle gamme d'outils ludo-éducatifs, désormais disponible pour les parents.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • La Méthode Alpha de Claude Hugenin et Olivier Dubois, aux éditions Récréalire
  • La Planète des Alphas de Claude Hugenin et Olivier Dubois.

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]