Mésoderme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le mésoderme (ou mésoblaste), par opposition à l'endoderme et à l'ectoderme, est le feuillet cellulaire intermédiaire de l'embryon des métazoaires qui se met en place au moment de la gastrulation. Cependant, seuls les métazoaires triploblastiques le possèdent. En effet, les porifères (éponges) et les cnidaires (méduses, coraux, hydres, anémones de mer, etc.) en sont dépourvus. Ils possèdent par contre une mésoglée, qui n'est pas un feuillet embryonnaire et est d'ailleurs pauvre en cellules.

Les cellules, qui en dérivent, forment en tout ou partie les organes internes à l'exception du système nerveux (dérivant de l'ectoderme), et des organes des systèmes digestif et respiratoire (issus de l'endoderme). Ainsi, chez les Cordés, le mésoderme donne naissance :

Le mésoderme limite également les cavités séreuses (ou cavités cœlomiques) d'origine mésoblastique.

Le mésoderme est ainsi le feuillet embryonnaire qui produit une grande partie des tissus conjonctifs (la majorité des os, le derme…), des tissus musculaires ainsi que de la chorde.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Biologie animale, les Chordés, André Beaumont et Pierre Cassier.