Mésange de Hume

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pseudopodoces humilis

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Pseudopodoces humilis

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Aves
Ordre Passeriformes
Famille Paridae

Genre

Pseudopodoces
Zarudny & Loudon, 1902

Nom binominal

Pseudopodoces humilis
(Hume, 1871)

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

La Mésange de Hume (Pseudopodoces humilis, synonyme Parus humilis), est une espèce de passereaux appartenant à la famille des Paridae qui vit au nord de l'Himalaya. C'est une espèce monotypique qui est la seule du genre Pseudopodoces.

Position systématique[modifier | modifier le code]

L'apparence extérieure de cette espèce l'a rapprochée de celles du genre Podoces au sein des corvidés. Les premiers doutes sur la classification sont publiés en 1978 par Borecky qui met en évidence des différences anatomiques au niveau de certains muscles[1]. À partir de 1989, des études de phylogénie montrent que la classification au sein des corvidés est incorrecte[2], puis des tests ADN établissent qu'il faut la rapprocher des mésanges (famille des paridés)[3]. Ces dernières découvertes sont confirmées par des analyses de certaines sécrétions ce qui conduit à un changement de taxonomie d'espèce en 2004[4],[5].

Les travaux de Johansson et al. (2013), sur les relations phylogéniques des espèces au sein de la famille des Paridae, montrent que l'espèce doit être placée dans un genre à part, car elle n'est pas suffisamment apparentée aux autres espèces pour être placée ailleurs.

Répartition géographique et habitat[modifier | modifier le code]

WYSTEPOWANIE SOJECZKI MALEJ.jpg

La Mésange de Hume vit au nord de l'Himalaya.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Johansson, U.S., J. Ekman, R.C.K. Bowie, P. Halvarsson, J.I. Ohlson, T.D. Price, et P.G.P. Ericson (2013), « A complete multilocus species phylogeny of the tits and chickadees (Aves: Paridae) », Molecular Phylogenetics and Evolution, vol. 69, no 3, p. 852-860. DOI:10.1016/j.ympev.2013.06.019.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Borecky, S.R., « Evidence for the removal of Pseudopodoces humilis from the Corvidae », Bull. Brit. Orn. Club, vol. 98,‎ 1978, p. 36-37
  2. (en) S. Hope, Phylogeny of the avian family Corvidae., City University of New York.,‎ 1989
    PhD Dissertation
  3. (en) Helen F. James, Per G.P. Ericson, Beth Slikas, Fu-Min Lei, Frank B. Gill & Storrs L. Olson, « Pseudopodoces humilis, a misclassified terrestrial tit (Paridae) of the Tibetan Plateau: evolutionary consequences of shifting adaptive zones », Ibis, British Ornithologists’ Union Blackwell Publishing Ltd., vol. 145,‎ 2003, p. 185-202
  4. (en) Gebauer A., Jacob. J, Kaiser M. et Eck S., « Chemistry of the uropygial gland secretion of Hume's grounds jay Pseudopoces humilis and its taxonomic implications », J. Orn., vol. 145,‎ 2004, p. 352-355
  5. (en) N. J. Coltar, « Changes in species-level taxonomy of Asian birds in 2004, with other notes », BirdingAsia, vol. 3,‎ 2005, p. 35-40.