Méryt-Ptah (médecin dans l'Égypte antique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Méryt-Ptah

Merit-Ptah (« Aimée du Dieu Ptah » ; c. XXVIIe siècle av. J.-C.) est un médecin de l'Égypte antique[1] de l'âge de bronze. Elle est connue pour être la première femme de l'histoire mentionnée comme médecin, et peut-être la première femme mentionnée comme scientifique[2].

Son fils, qui était un grand prêtre, parle d'elle comme étant le « médecin en chef[3] ». Une représentation de Merit-Ptah est présente sur une tombe dans la nécropole près de la pyramide à degrés de Saqqara.

Elle ne doit pas être confondue avec Merit-Ptah, la femme de Ramosé, le gouverneur de Thèbes et vizir sous Akhénaton, qui est décrit comme son mari dans la tombe TT55 à Cheikh Abd el-Gournah[4].

Cratère[modifier | modifier le code]

L'Union astronomique internationale a nommé un cratère de Vénus en son honneur, le cratère Merit Ptah.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Karin Klenke, Women in Leadership: Contextual Dynamics and Boundaries}
  2. (en) M. W. Hubbell, The Fundamentals of Nuclear Power Generation: Questions & Answers
  3. (en) « Merit-Ptah », New Scientist,‎ 19 février 1987 (lire en ligne)
  4. (en) James Baikie, Egyptian Antiquities in the Nile Valley. Methuen,‎ 1932