Mémorial naval de Laboe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

54° 24′ 44″ N 10° 13′ 50″ E / 54.41222222, 10.23055556

Vue du monument à partir de la cour intérieure

Le mémorial naval de Laboe[1] (Marine-Ehrenmal Laboe) est un monument allemand élevé en mémoire des marins tués pendant la Première Guerre mondiale, situé à Laboe, dans la baie de Kiel. Le lieu a été étendu aux marins disparus pendant la Seconde Guerre mondiale de toute nationalité, en 1954.

Historique[modifier | modifier le code]

Vue de l'arrière de la tour

La Première Guerre mondiale a coûté beaucoup de victimes à la marine impériale allemande, aussi est-il décidé en 1925 d'édifier un mémorial en hommage aux marins disparus en mer, comme lieu de recueillement. L'initiative en revient à un ancien matelot, Wilhelm Lammertz, qui fait la proposition au Deutscher Marinebund, en mémoire de 34 886 camarades de combat disparus. La municipalité de Laboe met à disposition un terrain donnant sur la mer et la première pierre est posée, le 8 août 1927, pour une construction de style expressionniste rappelant les proues des drakkars de vikings, tandis que les travaux sont financés par souscription nationale et par la ville de Kiel[2]. L'architecte est le professeur Gustav August Munzer, qui voulait aussi donner l'image d'une flamme montant vers le ciel. Les travaux sont cependant interrompus au bout de cent-un jours à cause de la crise économique et financière. Ils reprennent en juin 1933 et le monument est solennellement inauguré, le 30 mai 1936, année du vingtième anniversaire de la terrible bataille du Jutland. La cérémonie d'inauguration se déroule en présence du chancelier Hitler.

Le complexe mémorial est pris par la marine britannique à la fin de la guerre en 1945 qui en expulse le Deutscher Marinebund chargé de sa conservation. Les Alliés le rendent en 1954 au nouveau Deutscher Marinebund avec l'obligation d'étendre ce lieu de mémoire aux victimes de la marine allemande des deux guerres mondiales, ainsi qu'à ses ennemis[3]. Il est décidé en 1996 d'étendre la commémoration à tous les marins en général et d'évoquer la liberté des mers.

La tour mesure 72 mètres de haut[4], 31,5m de long et 13,80m de large, à 85 mètres au-dessus du niveau de la mer Baltique et il faut faire l'ascension de 341 marches pour en atteindre le sommet, ou bien prendre deux ascenseurs.

La tour est entourée d'un complexe de 5,7 hectares avec une terrasse de 7000 m2 de grès, un bâtiment d'exposition présentant l'histoire de la marine allemande avec de nombreux modèles réduits de navires et toute sorte d'objets.

La marine de l'Allemagne fédérale a, quant à elle, demandé un lieu séparé, qui se trouve à l'entrée, pour la mémoire de ses marins qui « ont laissé la vie depuis 1955, en accomplissant leur devoir » selon ce qui est inscrit du côté gauche, et pour les victimes civiles de catastrophes en mer, selon ce qui est écrit sur la droite.

Un sous-marin U-Boot U-995 est exposé aussi à proximité de la tour.

Notes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Prononcer en français: Labeu
  2. Les coûts s'élèvent à 700 000 marks
  3. Dem Gedenken aller toten deutschen Seefahrer beider Weltkriege und unserer toten Gegner
  4. Ou 68,20m selon le socle