Mémoires secrets pour servir à l'histoire de la République des Lettres en France depuis 1762 jusqu'à nos jours

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Mémoires secrets pour servir à l'histoire de la République des Lettres en France depuis 1762 jusqu'à nos jours est une chronique anonyme des événements survenus entre 1762 et 1787.

Intérêt[modifier | modifier le code]

Cette chronique est l’une des sources les plus abondantes et les plus réputées pour l’histoire de la deuxième moitié du XVIIIe siècle. On y trouve beaucoup d'anecdotes curieuses.

« Au centre des débats les plus brûlants durant un quart de siècle, qu'il s'agisse de la lutte contre les Jésuites, de l'opposition parlementaire, de procès retentissants comme celui de l'Affaire du Collier de la Reine, ou de l'émergence de nouvelles esthétiques : celle du drame bourgeois, de l'Opéra Gluckiste, du Théâtre de Shakespeare, ils rendent compte, presque au jour le jour, de manière engagée ou distanciée, indignée ou sarcastique, des mouvements éphémères ou profonds d'une opinion publique en train de se constituer. »

— [1]

Les rédacteurs[modifier | modifier le code]

Il semblerait que Bachaumont n’ait été qu’un prête-nom. C’est vraisemblablement son secrétaire Pidansat de Mairobert qui a rédigé les premiers volumes publiés à partir de 1777. Puis à sa mort, deux ans plus tard, Mouffle d’Angerville aurait pris le relais. Le succès est énorme, à tel point que ce dernier en profite pour ajouter à la fin de chaque livre des additions concernant les années précédentes, utilisant les notes laissées par ses prédécesseurs.

En 1830, Ravenel a donné une édition critique et raisonnée pour les 4 premiers volumes. Paul Lacroix en a donné un abrégé en 1858. Une Table alphabétique des auteurs et personnages cités dans les Mémoires secrets parut à Bruxelles en 1866. C'est un outil indispensable pour se repérer dans l'ensemble de l'œuvre. Une nouvelle édition critique est en cours[2].

Édition scientifique en cours[modifier | modifier le code]

Mémoires secrets (dits de Bachaumont) pour servir à l'histoire de la République des Lettres en France, depuis 1762 jusqu'à nos jours ou Journal d'un observateur Contenant les analyses des pièces de théâtre qui ont paru durant cet intervalle ; les relations des assemblées littéraires ; les notices des livres nouveaux, clandestins, prohibés ; les pièces fugitives, rares ou manuscrites, en prose ou en vers ; les vaudevilles sur la Cour ; les anecdotes et bons mots ; les éloges des savants, des artistes, des hommes de lettres morts, etc., etc., etc. Volumes I-V. Sous la direction de Christophe Cave et Suzanne Cornand, Éditions Honoré Champion, 2009. 3 vol., 688, 728 et 552 p., (ISBN 978-2-7453-1760-5)[3]

Colloques[modifier | modifier le code]

« Le règne de la critique : l’imaginaire culturel des Mémoires secrets[4] » est le deuxième colloque international qui a été dédié aux Mémoires secrets.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Équipe Lire XVIII° Grenoble, Les Mémoires secrets dits de Bachaumont : édition et réévaluation (à paraître)[Quand ?]
  2. Équipe Lire
  3. Ces volumes, les premiers de la série, regroupent les 5 tomes initiaux des Mémoires secrets. Tome I : 1er janvier 1762–31 décembre 1763 (par Jean Sgard et Pierre Assayag). Tome II : 1er janvier 1764 – 28 février 1766 (par Christophe Cave). Tome III : 1er mars 1766 – 31 mars 1768 (par Christophe Cave). Tome IV : 1er avril 1768- 31 octobre 1769 (par Yves Citton). Tome V : 1er novembre 1769 - 30 septembre 1771(par Suzanne Cornand)
  4. Voir l'art. en ligne. Actes à paraître Voir à ce sujet la rubrique Équipe, page de Christophe Cave, « Publications », Le « règne de la critique » : l’imaginaire culturel des Mémoires secrets, sous la direction de Christophe Cave.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

en français 
  • Notice de Tawfik Mekki Berrada dans Dictionnaire des Journaux, 1600-1789, dir. J. Sgard, 1991.
  • Sébastian G. Longchamp, Jean-Louis Wagnière, Jacques Joseph Marie Decroix, Adrien Jean Quentin Beuchot, Mémoires sur Voltaire: et sur ses ouvrages, éd. Aimé André, 1826, p. 187 Lire en ligne
  • Bernadette Fort, Les Salons des « Mémoires secrets », 1767-1787, Paris, ENSBA, 1999, p. 381 (ISBN 2840560666).
  • Christophe Cave, « Libertinage et Mémoires secrets », in Du genre libertin au XVIIIe siècle (actes du colloque international « La littérature libertine au XVIIIe siècle: existe-t-il un genre libertin ? définition, typologie, limites chronologiques, corpus », sous la direction de Jean-François Perrin, Philip Stewart, Desjonquères, 2004, p. 193-216
en anglais 
  • (en) Jeremy D. Popkin, Bernadette Fort, The Mémoires Secrets and the Culture of Publicity in Eighteenth-century France, Voltaire Foundation, 1998, 188 p. (ISBN 0729405710)

Liens externes[modifier | modifier le code]