Mélitée de l'érémial

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Melitaea deserticola

Mélitée de l'érémial

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Accouplement de Melitaea deserticola macromaculata

Classification
Règne Animalia
Embranchement Arthropoda
Classe Insecta
Ordre Lepidoptera
Sous-ordre Ditrysia
Famille Nymphalidae
Sous-famille Nymphalinae
Genre Melitaea

Nom binominal

Melitaea deserticola
Oberthür, 1876

La Mélitée de l'érémial ou Mélitée éméricole (Melitaea deserticola) est un lépidoptère appartenant à la famille des Nymphalidae, à la sous-famille des Nymphalinae et au genre Melitaea.

Dénomination[modifier | modifier le code]

Melitaea deserticola a été nommée par Charles Oberthür en 1876.

Synonymes : Didymaeformia deserticola ; Higgins, 1981[1].

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

La Mélitée de l'érémial ou Mélitée éméricle se nomme en anglais Desert Fritillary[1].

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

  • Melitaea deserticola deserticola
  • Melitaea deserticola macromaculata Belter, 1934
  • Melitaea deserticola scotti Higgins, 1941[1].

Description[modifier | modifier le code]

C'est un papillon au-dessus orange légèrement ornementé de marron sous forme de lignes incomplètes de points. Les antennes sont orange.

Le revers est à larges bandes blanches et jaune clair cernées de marron et dans chaque bande blanche une ligne de points marron.

Chenille[modifier | modifier le code]

La chenille est de couleur noire.

Biologie[modifier | modifier le code]

Période de vol et hivernation[modifier | modifier le code]

La chenille estive quand il fait trop chaud et que sa plante hôte fane.

La Mélitée éméricole vole un nombre de génération variable suivant les conditions météorologiques, le plus souvent en deux ou générations en avril mai puis juin à août[2].

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Les plantes hôtes de sa chenille sont des principalement une Linaria, Linaria aegyptiaca, mais aussi des Anarrhinum dont Anarrhinum fruticosum et Plantago media[1],[2].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

La Mélitée éméricole est présente en Afrique du Nord, au Maroc, en Algérie, et en Libye, en Égypte, Jordanie, Israël, Liban, Arabie saoudite et Yémen[1],[2].

Au Maroc, il réside dans le Haut-Atlas, le Moyen-Atlas et l'Anti-Atlas.

Biotope[modifier | modifier le code]

La Mélitée éméricole réside dans les lieux chauds et secs.

Protection[modifier | modifier le code]

a de statut de protection particulier.

Philatélie[modifier | modifier le code]

Timbre édité par l'Arabie Saoudite le 20 août 2007[3]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e [1]
  2. a, b et c Tom Tolman et Richard Lewington, Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, Delachaux et Niestlé,‎ 1997 (ISBN 978-2-603-01649-7)
  3. AMDP

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Tom Tolman et Richard Lewington, Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, Delachaux et Niestlé,‎ 1997 (ISBN 978-2-603-01649-7).