Méliphage barbe-rouge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Méliphage barbe-rouge

Description de cette image, également commentée ci-après

Anthochaera carunculata

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Aves
Ordre Passeriformes
Famille Meliphagidae
Genre Anthochaera

Nom binominal

Anthochaera carunculata
(Shaw, 1790)

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Le Méliphage barbe-rouge (Anthochaera carunculata) est une espèce de passereau méliphage trouvé en Australie et en Nouvelle-Guinée qui a développé une longue langue terminée en brosse qui lui permet de se nourrir du nectar des fleurs. La langue est projetée rapidement et de façon répétée dans la corolle d'une fleur, la mandibule supérieure servant ensuite à comprimer la langue et en extraire le liquide quand le bec est fermé.

Bien que les méliphages ressemblent beaucoup aux autres oiseaux qui se nourrissent de nectar (comme les Nectariniidae), ils ne sont pas parents et leur ressemblance est due à une évolution convergente.

Il a été décrit pour la première fois par John White dans son Journal of a Voyage to New South Wales (1790).

Description[modifier | modifier le code]

Le méliphage barbe-rouge est un grand oiseau mesurant jusqu'à trente cinq centimètres de long avec un plumage gris brun, des yeux rouges, des caroncules rouges de chaque côté du cou des sillons blancs sur la poitrine et le ventre qui deviennent de grandes taches jaunes près de la queue. Les jeunes ont les caroncules moins voyantes et les yeux marrons.

Distribution et habitat[modifier | modifier le code]

On le trouve au sud-est du Queensland, en Nouvelle-Galles du Sud, en Australie-Méridionale, au Victoria et au sud-ouest de l'Australie-Occidentale. Il vit dans les forêts clairsemées et à proximité des habitations.

Alimentation[modifier | modifier le code]

En plus du nectar, il se nourrit d'insectes et d'autres petits animaux ainsi que de baies et de fruits.

Reproduction[modifier | modifier le code]

Le nid est formé de branches, de feuilles, d'écorces et de plumes et est situé entre 2 et 16 mètres du sol dans la fourche d'un arbre dans lequel la femelle pond deux ou trois œufs rose pâle parsemés de taches brunes.

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

D'après Alan P. Peterson, il en existe trois sous-espèces :

  • Anthochaera carunculata carunculata (Shaw) 1790
  • Anthochaera carunculata clelandi (Mathews) 1923
  • Anthochaera carunculata woodwardi Mathews 1912

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :