Mélampyre des prés

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fleurs et boutons

Le Mélampyre des prés (Melampyrum pratense), autrefois également appelé Millet des bois, Cochelet, Sarriette jaune est une plante herbacée annuelle de la famille des Orobanchacées (anciennement Scrofulariacées) qui pousse dans les sous-bois, dans les clairières de mi-ombre, ou dans les taches de lumière au sol dans une forêt localement moins dense.

Habitat et aire de répartition[modifier | modifier le code]

  • Clairières forestières ou taches de lumière en forêt peu dense
  • Ourlets externes de forêts acidophiles médioeuropéens

La présence de cette espèce indique un sol présentant de grandes variétés d'humidité.

Aire de répartition : eurasiatique

Restauration d'habitats : l'English Nature, avec le centre d'élevage de Wildwood (Kent) ont constaté que la réintroduction du Castor dans le bois de Wildwood avait permis le retour de cette plante, et par suite la conservation d'une population de Mélitée du mélampyre, encore nommé Damier Athalie pour les Français ou "fritillaire de mai" pour les Anglais. Cette espèce est menacée par la raréfaction des prés embocagés, clairières et des taillis intra-forestiers qui avaient - après la disparition des grands mammifères herbivores - offert des habitats de substitution au mélampyre des prés et à son hôte, le papillon mélitée du mélampyre.

Mélampyre des prés, vue rapprochée

Description[modifier | modifier le code]

C'est une plante moyenne de la strate herbacée, à feuilles opposées, lancéolées, vert sombre.

Les fleurs sont jaune soufre.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Organes reproducteurs
Graine

Données d'après : Julve, Ph., 1998 ff. - Baseflor. Index botanique, écologique et chorologique de la flore de France. Version : 23 avril 2004.

Population de mélampyres des prés, ici (Wildwood, Kent, Royaume-Uni) réapparue après qu'on eut réintroduit sur ce site des castors (castor européen)


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • P. Fournier, Les quatre flores de France, éd. P. Lechevalier, Paris, 1961
  • R. Fitter, A. Fitter, M. Blamey, Guide des fleurs sauvages, Delachaux et Niestlé, Paris (1re éd. 1976), 7e éd. 2011 ISBN 978-2-603-01054-9

Notes et références[modifier | modifier le code]