Mégara (mythologie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mégara.

Dans la mythologie grecque, Mégara ou Mégare (en grec ancien Μεγάρα / Megára) est le nom de la fille aînée de Créon, roi de Thèbes, qu'il maria à Héraclès en récompense de son combat contre le roi d'Orchomène[1] et que le héros ramena chez son père adoptif, Amphitryon[2]. Elle lui donna trois fils[3] et une fille.

Héra ayant frappé le héros de folie, celui-ci tua ses fils ; les Thébains les vénéraient sous le nom de Chalkoarai[4]. D'après certaines sources, Héraclès tua aussi Mégara[5] ; selon d'autres, il la donna à son neveu Iolaos quand le héros quitta définitivement Thèbes.

Selon certaines traditions, pour laver sa faute, l'oracle de Delphes lui conseillera de se mettre au service d'Eurysthée qui lui ordonnera d'accomplir ses douze travaux.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Homère, Odyssée [détail des éditions] [lire en ligne], XI, 269.
  2. Euripide, La Folie d’Héraclès [détail des éditions] [lire en ligne].
  3. Leur nombre varie selon les sources ; selon la tradition thébaine, ils étaient huit (Kerenyi 1959:185f notes ; Pindare, Odes [détail des éditions] [lire en ligne], Isthmiques, IV), mais Euripide les réduit à trois, peut-être pour raisons purement théâtrales (Kerenyi 1959:1186).
  4. « Ceux sur qui tomba une malédiction de bronze » (Kerenyi 1959:186).
  5. Apollodore, Bibliothèque [détail des éditions] [lire en ligne], II, 6, 1.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Karl Kerenyi, The Heroes of the Greeks, Thames and Hudson, 1959.