Médecins de combat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Médecins de combat

Titre original Combat Hospital
Genre série médicale militaire
Création Jinder Oujla-Chalmers
Daniel Petrie Jr.
Douglas Steinberg
Acteurs principaux Michelle Borth
Elias Koteas
Terry Chen (en)
Arnold Pinnock (en)
Deborah Kara Unger
Luke Mably
Pays d'origine Drapeau du Canada Canada
Chaîne d'origine Global
Nb. de saisons 1
Nb. d'épisodes 13
Durée 42 minutes
Diff. originale

Médecins de combat (Combat Hospital) est une série télévisée canadienne en treize épisodes de 42 minutes, créée par Jinder Oujla-Chalmers, Daniel Petrie Jr. et Douglas Steinberg et diffusée en simultanée entre le [1] et le sur le réseau Global au Canada et sur le réseau ABC aux États-Unis.

Au Québec, la série a été diffusée du au à la Télévision de Radio-Canada[2]. Néanmoins, elle reste inédite dans les autres pays francophones.

Synopsis[modifier | modifier le code]

La série se focalise sur les aventures, les joies, les atermoiements et les doutes du personnel d'un hôpital militaire basé à Kandahar, en Afghanistan en 2006.

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs principaux[modifier | modifier le code]

Acteurs récurrents et invités[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

La série portait le titre The Hot Zone avant d'adopter son titre actuel.

La série a été tournée à Etobicoke, dans la partie ouest de Toronto en Ontario sur l'ancien terrain de l'usine Consumers Glass.

L'épisode 11, Brothers in Arms, n'a pas été diffusé aux États-Unis, sans explication. Il a été diffusé au Canada immédiatement avant l'épisode 12, Triage.

Malgré les bonnes cotes d'écoutes au Canada et les cotes d'écoutes moyennes aux États-Unis, ABC a décidé de ne pas renouveler la série. Global n'a pas été en mesure de trouver une partenaire afin d'amortir les coûts de production, et a officiellement annoncé l'annulation de la série le 16 décembre 2011[3].

Épisodes[modifier | modifier le code]

  1. Bienvenue à Kandahar (Welcome to Kandahar)
  2. Ennemi inconnu (Enemy Within)
  3. C'est ma fête (It's My Party)
  4. Au mauvais endroit au bon moment (Wrong Place at the Right Time)
  5. Les cloches de l'enfer (Hells Bells)
  6. La vérité intérieure (Inner Truth)
  7. Imprudence (Reckless)
  8. À deux doigts du but (On the Brink)
  9. Les sables mouvants (Shifting Sands)
  10. Raison de croire (Reason to Believe)
  11. Frères d'armes (Brothers in Arms)
  12. Triage (Triage)
  13. D'abord, ne pas nuire ! (Do No Harm)

Autour de la série[modifier | modifier le code]

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Major Rebecca Gordon : jeune chirurgienne viscérale canadienne, désorientée par les contradictions de son dévouement aux patients et blessés avec la guerre en Afghanistan, ainsi que certaines de ses convictions.
  • Colonel Xavier Marks : chirurgien militaire de carrière canadien, chef de l'unité médicale multinationale Role 3. Il doit parfois prendre des décisions injustes aux yeux de son personnel quant à l'état de certains patients. Il enfourche souvent son vélo de course remisé dans son bureau pour faire le tour du périmètre intérieur afin de souffler un peu. Marié, il est dévoué à son épouse restée chez eux au Canada.
  • Capitaine Bobby Trang : praticien général dans l'US Army, chef de l'équipe de chirurgie spécialisée dans les traumatismes. Il est le meilleur ami de Rebecca (il est arrivé en même temps qu'elle dans l'unité) et à l'occasion, son confident le plus sollicité.
  • Capitaine Will Royal : infirmier canadien, chef de l'équipe des infirmiers et infirmières de l'unité Role 3 de l'hôpital. Il est le commandant en second de l'unité, subordonné du colonel Marks, et tient à ce que l'on n'oublie pas le rôle des infirmiers et infirmières dans l'unité. Il est également marié, et est une figure paternelle pour l'unité.
  • Major Grace Pedersen : psychiatre australienne, impliquée dans la création de l'hôpital pour femmes à l'extérieur de Kandahar Airfield
  • Simon Hill : médecin civil britannique, volontaire pour l'Afghanistan, charmeur et buveur de vodka. N'étant pas dans l'armée, il n'hésite pas à titiller et braver le colonel Marks.

Accueil[modifier | modifier le code]

Le pilote a attiré 1,963 millions de téléspectateurs au Canada[4] et 5,32 millions aux États-Unis[5]. Les audiences se sont tenus à 1,463 millions en moyenne au Canada.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]