Médaille de reconnaissance de la Nation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Médaille de reconnaissance de la Nation
Image illustrative de l'article Médaille de reconnaissance de la Nation
Médaille de reconnaissance de la Nation avec agrafe "AFRIQUE DU NORD"

Décerné pour Titulaires du titre de reconnaissance de la Nation
Statut Toujours décernée, remplace la Médaille d'Afrique du nord
Chiffres
Date de création
Importance
Précédent Médailles commémoratives Médaille d'Afrique du nord Médailles d'honneurs des différents ministères Suivant

Image illustrative de l'article Médaille de reconnaissance de la Nation
Ruban de la Médaille de Reconnaissance de la Nation

La médaille de reconnaissance de la Nation est une décoration militaire et civile française.

Elle a été créée par Jacques Chirac, président de la République et mise en place par le décret du . Elle est décernée à tous les militaires et à tous les civils s'étant vu attribuer le titre de reconnaissance de la Nation.

Critères d'attribution[modifier | modifier le code]

Les conditions d'attribution du titre de reconnaissance de la Nation ont été fixées par la loi no 93-7 du . Il faut dorénavant remplir les conditions suivantes:

  • personnes qui, à titre militaire et pendant au moins 90 jours, consécutifs ou non, ont servi dans une formation de l'armée française ou ont été détachées dans une armée étrangère durant les périodes et sur les théâtres d'opérations déterminés par la législation;
  • personnes civiles de nationalité française qui ont participé à ces conflits, opérations ou missions suivant des règles définies par le ministre de la Défense.

Le titre de reconnaissance de la Nation est, en outre, accordé de plein droit aux titulaires de la carte du combattant et aux personnes évacuées pour blessures ou maladies.

La liste des théâtres d'opérations déterminés par la législation ouvrant le droit à l'attribution du titre de reconnaissance de la Nation sont les suivants:

  • La Première Guerre mondiale;
  • Les opérations menées entre 1918 et 1939;
  • La Seconde Guerre mondiale;
  • La guerre d'Indochine;
  • Les opérations militaires en Indochine entre le 11 août 1954 et le 1er octobre 1957;
  • Les combats en Tunisie entre le 1er janvier 1952 et le 2 juillet 1962;
  • Les combats au Maroc entre le 1er juin 1953 et le 2 juillet 1962;
  • La guerre d'Algérie entre le 31 octobre 1954 et le 2 juillet 1962;
  • Les opérations militaires sur le territoire de l'Algérie entre le 3 juillet 1962 et le 1er juillet 1964;
  • Les conflits armés et opérations et missions menées conformément aux obligations et engagements internationaux de la France depuis 1945. La liste est donnée par l'arrêté modifié du .

Décorations[modifier | modifier le code]

  • Ruban: Sable comprenant des chevrons bleu indigo de 3 mm de largeur. La barrette comprend elle trois chevrons de largeur 2mm;
  • Médaille : Ronde de 34 mm, en bronze doré, avec à l'avers l'effigie de la République entouré par la mention « République française ». Au revers, l'inscription « Médaille de reconnaissance de la Nation » surmontant un bouquet de feuilles de chênes;
  • Agrafes : La médaille peut recevoir cinq agrafes qui prennent place sur le ruban :
    • 1914-1918
    • 1939-1945
    • Indochine
    • Afrique du Nord
    • Opérations extérieures

Avantages[modifier | modifier le code]

Le Titre de Reconnaissance de la Nation qui permet d'attribuer la médaille de reconnaissance de la Nation offre certains avantages aux titulaires, tels que :

  • possibilité de constitution d'une "retraite mutualiste du combattant" majorée et revalorisée par l’État et affectée d'avantages fiscaux (loi de finance du 29 décembre 1971) ;
  • lors du décès, possibilité de recouvrir le cercueil du drapeau tricolore.

Notes et références[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]