Médaille de la famille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Médaille de la famille
Illustration.
Defaut.svg
Conditions
Décerné par Drapeau de la France France
Type Médaille
Décerné pour Éducation d'un grand nombre d'enfants
Éligibilité Familles nombreuses
Détails
Statut Toujours décernée
Statistiques
Création
Ordre de préséance
Précédent Inférieur
Équivalent
Supérieur
Suivant
Illustration.
Ruban de la médaille de la famille

La médaille de la famille est une décoration créée par décret du 26 mai 1920 sous le nom de « médaille d’honneur de la famille française », pour honorer les mères françaises ayant élevé dignement plusieurs enfants. Elle est désormais attribuable à l'un et l'autre sexe, et quelle que soit la nationalité du récipiendaire du moment que ses enfants sont français.

Histoire[modifier | modifier le code]

Depuis cette époque, le texte initial a connu de nombreuses modifications avant une refonte totale due à un décret du 28 octobre 1982 créant une « Médaille de la Famille Française ». Entré en vigueur le 1er janvier 1983, ce décret a été complété par un arrêté du 15 mars 1983. Le signe de l'évolution apparaît dans la reconnaissance des mérites d'un père ou de toute autre personne qui élève dignement des enfants. La codification de la partie réglementaire du code de l'action sociale et des familles (octobre 2004) a apporté des modifications importantes : la distinction s'appelle maintenant « médaille de la Famille ». On notera la disparition de l'adjectif « française ». En effet, la nationalité du postulant n'est plus un élément discriminant ; par contre, tous les enfants concernés par le comptage doivent être français.

Bénéficiaire[modifier | modifier le code]

Les différentes catégories de personnes concernées sont les suivantes :

  • Celles qui élèvent ou ont élevé dignement de nombreux enfants ;
    • les parents de famille françaises dont le conjoint et tous les enfants sont français ;
    • les parents de famille, françaises ou pas, dont tous les enfants sont français et dont le conjoint ne possède pas la nationalité française ;
  • Les parents de famille, françaises ou pas, dont tous les enfants sont français qui élèvent ou ont élevé seules leurs enfants.
  • Les personnes élevant ou ayant élevé pendant au moins deux ans un ou plusieurs orphelins de leur famille,
  • Les veufs de guerre élevant ou ayant élevé au moins trois enfants,
  • Les personnes qui ont rendu des services exceptionnels dans le domaine de la famille (responsables d’associations familiales par exemple).
  • L'aîné des enfants ayant au moins 16 ans.

Il existait à sa création trois échelons :

  • Médaille de bronze (4 ou 5 enfants élevés) ;
  • Médaille d'argent (6 ou 7 enfants élevés) ;
  • Médaille d'or (8 enfants élevés et plus).

Depuis 2013, seul l'échelon bronze est conservé quelle que soit la taille de la famille[1],[2].

Les titulaires reçoivent un diplôme contenant l'extrait de l'arrêté d'attribution. Il existe une seule promotion par an.

Ruban (1920-2013)[modifier | modifier le code]

Conditions d'obtention[modifier | modifier le code]

Les candidatures ou les propositions doivent être déposées à la mairie du domicile. Le préfet du département de résidence a délégation pour conférer la distinction.

La distinction[modifier | modifier le code]

  • Ruban : De 32 mm de large, divisé en trois parties égales dans le sens vertical par une bande médiane vert lumière placée entre deux bandes rouge ponceau.(couleur rouge coquelicot)
  • Médaille : Ronde de 36 mm avec à l'avers les mots "Famille Française" surmontant l'image au style très moderne d'une famille (un couple et ses enfants). Au revers l'inscription "République Française".
  • Rosette : Aux couleurs du ruban, traversée d'une bande verte, égale, dans sa plus grande largeur, au tiers du diamètre de la rosette qui est de 18 mm pour la médaille d'argent et de 22 mm pour la médaille d'or.

Particularités[modifier | modifier le code]

La médaille peut être décernée à titre posthume si la proposition est faite dans les deux ans du décès de la mère ou du père. La médaille de bronze est attribuée aux veuves de guerre qui, ayant au décès de leur mari trois enfants, les ont élevés seules.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.service-public.fr/actualites/002743.html Médaille de la famille : quoi de neuf ?
  2. Décret n° 2013-438 du 28 mai 2013 relatif à la médaille de la famille


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :