Médaille de la France libérée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Médaille de la France libérée
Illustration.
Avers
Seconde illustration.
Revers
Médaille de la France libérée
Conditions
Décerné par Drapeau de la France France
Type Médaille
Décerné pour Participation à la Libération
Détails
Statut Plus décernée
Statistiques
Création 12 septembre 1947
Ordre de préséance
Précédent Inférieur
Équivalent
Supérieur
Suivant
Illustration.
Ruban de la médaille

La médaille de la France libérée est une décoration française qui fut créée les décrets du 12 septembre et du 7 octobre 1947.

Attribution[modifier | modifier le code]

Cette décoration fut dans un premier temps appelée « médaille de la Reconnaissance de la France libérée », elle prit son nom définitif par le décret du 16 juin 1948. Elle fut établie afin de récompenser les citoyens français ou étrangers ayant apporté une contribution notable à la libération de la France. Elle était attribuée par le ministère de la Défense et des anciens combattants, lequel délivrait un diplôme. Après avoir été décernée à 13 469 personnes, elle n’est plus attribuée depuis le 7 juillet 1957.

Description[modifier | modifier le code]

Le ruban est composé de deux arcs-en-ciel avec violet au centre et rouge sur les bords. L'insigne représente sur son avers la carte de la France marquée de l'année 1944 avec sur son pourtour une chaîne brisée au nord-ouest et au sud-est (représentants les deux débarquements). Au revers figure un faisceau de licteur coiffé d'un bonnet phrygien encadré des lettres RF, il est inscrit « LA FRANCE A SES LIBÉRATEURS » sur le pourtour.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Guide des ordres, décorations et médailles militaires, 1814 - 1963, 4e édition, André Souyris-Rolland, édition Public-Réalisations, Paris, 1991.