Médaille d'honneur de la police nationale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Médaille d’honneur de la police nationale
Illustration.
Avers
Seconde illustration.
Revers
Médaille d’honneur de la police nationale
Conditions
Décerné par Drapeau de la France France
Type Médaille
Éligibilité Policier français
Détails
Statut Toujours décernée
Statistiques
Création 3 avril 1903
Ordre de préséance
Précédent Inférieur
Équivalent
Supérieur
Suivant
Illustration.
Ruban de la médaille d’honneur de la police nationale

La médaille d’honneur de la police nationale été créée par le décret du 3 avril 1903, sur la demande de Émile Combes, ministre de l’Intérieur, elle fut dénommée Médaille d’honneur de la police municipale et rurale. Le décret du 17 novembre 1936 qui lui donnera le nom de Médaille d’honneur de la police française.

Le décret du 4 février 1905 a permis son attribution, sur proposition du gouverneur général de l’Algérie, aux agents de la police municipale et rurale en poste en Algérie comptant au moins 20 ans de services irréprochables.

Sa remise a été étendue en 1972, aux personnels administratifs titulaires des cadres de la Police nationale[1].

Le décret n° 2013-1170 du 17 décembre 2013 modifiant le décret n°96-342 du 22 avril 1996 relatif à l'attribution de la médaille d'honneur de la police nationale crée deux échelons : « argent » et « or », pour récompenser respectivement vingt et trente-cinq années de service irréprochables. La médaille d'honneur pourra en outre être attribuée à l'échelon « or » à titre posthume lors d'un décès dans l'exercice des fonctions ou, à titre exceptionnel, à l'échelon « argent » ou « or », lors de la cessation de fonctions.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]