Médaille d'Afrique du nord

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Médaille d’Afrique du nord
Illustration.
Avers
Seconde illustration.
Revers
Médaille d’Afrique du nord
Conditions
Décerné par Drapeau de la France France
Type Médaille
Décerné pour Titulaires du titre de reconnaissance de la Nation
Éligibilité Militaires et civils
Détails
Statut Plus décernée depuis 2002
Statistiques
Création 29 avril 1997
Dernière attribution 2002
Ordre de préséance
Précédent Inférieur
Équivalent
Médaille de reconnaissance de la Nation
Supérieur
Suivant
Illustration.
Ruban de la médaille d’Afrique du nord

La médaille d’Afrique du nord est une décoration militaire et civile française.

Elle a été créée par Jacques Chirac, président de la République et mise en place par le décret du 29 avril 1997. Elle était décernée à tous les militaires et à tous les civils s'étant vu attribuer le titre de reconnaissance de la Nation, jusqu'à son remplacement.

Critères d'attribution[modifier | modifier le code]

Cette médaille, qui n'est plus attribuée depuis 2002, a été remplacée par la médaille de reconnaissance de la Nation.

Décorations[modifier | modifier le code]

  • Ruban: sable comprenant des chevrons bleu indigo de 3 mm de largeur. La barrette comprend trois chevrons de largeur 2 mm.
  • Médaille : ronde de 34 mm, en bronze doré, avec à l'avers la croix du sud entouré par la mention « RÉPUBLIQUE FRANÇAISE ». Au revers, un bouquet de feuilles de chêne, surmonté de l'inscription « MÉDAILLE D’AFRIQUE DU NORD ».

Particularité[modifier | modifier le code]

Dans l'article 3 de l'arrêté d'attribution, il est précisé : « Nul ne pourra porter cette décoration s’il a été condamné pour crime ou à une peine de prison sans sursis égale ou supérieure à un an. »

Avantages[modifier | modifier le code]

Le titre de reconnaissance de la Nation qui permet d'attribuer la médaille de reconnaissance de la Nation offre certains avantages aux titulaires, tels que :

  • possibilité de constitution d'une retraite mutualiste du combattant majorée et revalorisée par l’État et affectée d'avantages fiscaux (loi de finance du 29 décembre 1971) ;
  • lors du décès, possibilité de recouvrir le cercueil du drapeau tricolore.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]