Médaille commémorative française des opérations de l'Organisation des Nations unies en Corée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Médaille commémorative française des opérations de l’Organisation des Nations unies en Corée
Illustration.
Avers
Seconde illustration.
Revers
Médaille commémorative française des opérations de l’Organisation des Nations unies en Corée
Conditions
Décerné par Drapeau de la France France
Type Ordre unique
Décerné pour Participation à la guerre de Corée au bataillon de volontaires Français
Éligibilité Militaires français
Détails
Campagne Guerre de Corée
Statistiques
Création
Ordre de préséance
Précédent Inférieur
Équivalent
Supérieur
Suivant
Illustration.
Ruban de la médaille militaire

La médaille commémorative française des opérations de l’Organisation des Nations unies en Corée est une décoration militaire française, qui fut créée sous l’impulsion de Vincent Rotinat, alors président de la commission de la défense nationale du Conseil de la République française.

Historique[modifier | modifier le code]

Date d'instauration : 8 janvier 1952

En juin 1950, la France envoya durant la Guerre de Corée un bataillon de volontaires commandés par le général Monclar (Inspecteur de la Légion étrangère) et un bâtiment de guerre de la marine nationale. À ce moment-là, la France menait déjà une guerre en Indochine française depuis 1946.

La distinction est attribuée aux membres des Forces françaises dans la guerre de Corée ayant servi au moins deux mois en Corée, ainsi qu'aux étrangers ayant servi sous commandement français, sous réserve de l’agrément de leur gouvernement respectif.

Insigne[modifier | modifier le code]

  • Ruban :
    • Raie blanche entouré de deux raies bleu ciel (couleur de l'ONU)
    • Présence de trois bandes (bleu-blanc-rouge) sur les deux bords du ruban (couleur du drapeau français)
  • Médaille :
    • Avers : armes de la Corée entourées par une bordure à huit lobes se tenant devant un flambeau, on observe aussi la présence d'une couronne de laurier autour.
  • Bélière :
    • Elle représente le toit d'une pagode

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]