Médaille commémorative de la guerre 1939-1945

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Médaille commémorative de la guerre 1939-1945
Image illustrative de l'article Médaille commémorative de la guerre 1939-1945
Médaille commémorative avec barrettes LIBÉRATION. FRANCE et AFRIQUE

Type Ordre unique
Décerné pour Participation à la Seconde Guerre mondiale
Chiffres
Date de création 21 mai 1946

Image illustrative de l'article Médaille commémorative de la guerre 1939-1945
Ruban de la médaille
Revers de la médaille
Diplôme de Joseph Nicolle (Montbert, 1912-1985), soldat au 65e R.I., fait prisonnier de guerre le 19 juin 1940 à Nantes, en captivité au Stalag XIII-B (Wehrkreis XIII, Weiden/Oberpfalz) jusqu'en 1945

La Médaille commémorative de la guerre 1939-1945 est une décoration militaire française instaurée le 21 mai 1946.

Historique[modifier | modifier le code]

Comme la médaille de la Grande Guerre, cette décoration voulait conserver la marque de la participation active durant la Seconde Guerre mondiale. Elle est attribuée à tous les combattants français et étranger appartenant à une nation en guerre contre les pays de l'Axe.

Un décret du 2 août 1949 a étendu son attribution aux personnels de la Défense passive.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

  • Insigne : la médaille a une forme hexagonale où sur l'avers, on trouve un coq au ailes déployées, debout devant une croix de Lorraine (symbole du gaullisme). Au revers sont gravés les mots « République française » Guerre 1939-1945.
  • Ruban : est bleu clair, et est bordé aux extrémités par une bande verte bordée par de bandes de rouge. Sur la ligne verticale médiane du ruban se trouve une suite de V rouge pour symboliser la victoire.

On peut y mettre 12 barrettes différentes selon la zone de combat :

Personnes décorées[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Les Décorations françaises (préf. Jean-Philippe Douin), Paris, Trésor du Patrimoine,‎ 2003, 95 p. (ISBN 2-911468-99-6, OCLC 56111972)